Excite

Vivre près d'une station essence nuit à la santé

Une étude scientifique espagnole montre que les alentours des stations services sont polluées par des composés organiques atmosphériques dangereux pour la santé.

Publiée dans The Journal of Environmental Management, cette étude révèle que l'air de l'environnement proche des pompes à essence, comporte un taux anormalement élevé de benzène, ainsi que d'hydrocarbure n-hexane. Et ces composés organiques seraient en plus grande quantité dans l'air lors du remplissage des cuves.

Ces composés, en particulier le benzène, augmentent fortement les risques de développer un cancer. Cette pollution s'ajoute à celle émise par les automobiles dans les agglomérations. Cependant si la pollution automobile environnante est importante, celle émise par les stations service 'se chevauche et passe alors inaperçue', explique Marta Doval un des auteurs de l'étude.

Une zone sans habitations autour des stations essences

Suite à ces résultats, l'équipe de chercheurs espagnols préconise de ne pas construire d'habitations à proximité des stations. Une zone de 50m est conseillée pour les habitations, et une extension de celle-ci jusqu'à 100m serait même recommandée pour les bâtiments accueillants des enfants, des personnes âgées ou des malades.

Cependant la nouvelle législation pour l'implantation des stations essences empêche quasiment toute nouvelle construction de ces pompes en ville, les poussant dans des zones périphériques moins densément habitées. Mais qu'en est-il de la santé du personnel travaillant dans ces stations services, et des automobilistes venant effectuer le plein d'essence?

Photo: Niagara (Wikimedia.org)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017