Excite

Virus Ebola, risque mondial pour la santé publique

L'OMS, Organisation Mondiale pour la Santé, a statué. Le virulent virus Ebola est considéré comme un risque majeur pour la santé publique.

Le virus Ebola avait déjà été pointé du doigt au fil des ans depuis sa découverte il y a près de 40 ans avec de nombreuses hospitalisations dans les pays dits riches. Mais les dernières constatations sont alarmantes. Si la France se déclare prête à faire face à une montée en puissance du virus et peut soigner les patients atteints, l'OMS est prudente et a déclaré que le virus Ebola constituait un risque mondial pour la santé publique. Cela permet de relever le niveau de vigilance pour la transmission d'Ebola.

Le déplacement des personnes d'Afrique ou les vacanciers peuvent transporter le virus Ebola. Ce virus, contaminant les humains, sévit actuellement en Afrique de l'Ouest avec une importante épidémie de fièvre. 1 711 personnes ont déjà été infectées. 932 sont décédées.

La propagation de l'épidémie, actuellement trop rapide pour être contrôlée, aurait des conséquences très graves, vu la virulence du virus. La réponse internationale est essentielle car elle a pour effet de faire reculer la propagation du virus, voire de l'arrêter. L'OMS attend donc que les dirigeants de tous les pays soient avertis et pas seulement les ministres de la Santé. Les pays où sévit le virus, Guinée, Liberia, Nigeria, Sierra Leone, doivent donc déclarer l'état d'urgence, sans interdire le commerce ou les déplacements internationaux.

Le virus Ebola se transmet via un contact direct par les sécrétions et fluides corporels entre humains. Le malade est placé à l'isolement et soigné. L'OMS doit saisir un groupe d'experts, cette semaine, afin qu'un traitement expérimental, mis au point aux Etats-Unis et testé sur deux humanitaires, puisse être utilisé dans les pays déjà touchés, même si Barack Obama est opposé à la démarche. Mais un vaccin, dont les essais doivent commencer en septembre, pourrait être commercialisé dès 2015.

Les chiffres de l'épidémie vont très certainement évoluer à la hausse mais ils vont s'améliorer.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017