Excite

Vin rosé, petite merveille d'été

La France est connue dans le monde entier pour ses vins et spiritueux. Le Rosé ne déroge pas à la règle, et ravit les papilles des gourmets en accompagnant à merveille bon nombre de mets.

Cabernet d'Anjou, rosé de Provence, Tavel ou Clairet de Bordeaux, les produits vinicoles de nos régions ont le vent en poupe. Mais nos voisins espagnols et italiens possèdent eux aussi quelques vins rosés très agréables à déguster.

Contrairement à ce que pensent les néophytes, le vin rosé n'est pas produit à partir d'un mélange de raisins mais à partir de raisin noir. C'est le temps de macération qui change tout par rapport à un vin rouge. Pour ce dernier, la macération peut durer plusieurs semaines alors qu'une journée peut suffire pour un rosé. C'est en tout cas une façon extrêmement simplifiée de résumer la fabrication d'un rosé…

Le rosé se déguste très frais à frais. Une température comprise entre 7 et 8° est idéale pour les rosés courants. Les plus fins se serviront à 8/11°. Certains consommateurs préfèrent déguster un rosé à 10/12°C. Au-delà, on peut considérer que la température est trop élevée. Le vin rosé est un excellent produit pour accompagner les plats d'été. Il est souvent servi lors de barbecues car il fait merveille sur des grillades et saucisses. De même, une pizza et autres mets venus tout droit d'Italie s'égaient d'un verre de Rosé. Le Tiramisu aussi ! Mais il est bien agréable tout simplement servi en apéritif. Sa légèreté gustative en fait un vin rafraîchissant à boire toutefois avec modération, cela va sans dire. Car il est tout aussi alcoolisé qu'un rouge ou un blanc.

En dehors des barbecues, et hormis avec les salades vinaigrettes, le vin rosé accompagne viande, poisson, légumes, pâtes italiennes, bouillabaisse, poulet, plats chauds ou froids, voire un foie gras. Mais attention ! Tous les mets ne s'accommoderont pas d'un Rosé. Mieux vaut choisir des plats légers, issus de la gastronomie des régions du Sud.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021