Excite

Un nouveau staphylocoque doré sévit une fois de plus

  • Photo:
  • Zenera en Flickr
  • Un nouveau staphylocoque doré baptisé "Lancet Infectious Diseases" ou SARM ou encore staphylococcus serait détecté chez les vaches laitières.

    Selon les Britanniques, cette bactérie anaérovie est responsable de maladies mortelles. Des tests ont été effectués, conduisant à détecter des cas de SARM. Il faut savoir que chaque année 20000 décès aux Etats-Unis et 25000 en Europe sont recensés, mettant en cause le staphylocoque doré. Cette bactérie est très dangereuse et fort coûteuse pour la communauté puisqu'elle entraîne 2,5 millions de jours d'hospitalisation.

    Des tests portant sur des souches de staphylocoque doré identifiées sur les bovins et sur les personnes contaminées ont révélé une présence de gênes. Ceux-ci ont démontré que les bactéries résistent à toute forme d'antibiotiques.

    Un nouveau gêne appelé MecAlga 251 a été découvert chez les vaches laitières en Angleterre. Il a été authentifié lors de prélèvements d'échantillons d'isolats humains. Des tests effectués ont pu déterminer que ces isolats résistent eux aussi à une série d'antibiotiques.

    Les vaches laitières sont responsables de l'infection et selon les chercheurs, des gênes différents seraient à l'origine de la SARM.

    Rappelons que le staphylocoque doré est responsable de nombreux problèmes de santé : septicémie, infections localisées suppurées telles que panaris, anthrax et furoncles, intoxications alimentaires pouvant entraîner vomissements, diarrhées, maux de tête.

    Le staphylocoque doré est facilement transmissible à l'homme : les autorités sanitaires informent la population anglaise des risques encourus et conseillent si besoin est, de subir des tests afin de diagnostiquer d'éventuelles traces de SARM.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018