Excite

Le traitement de la mycose

La mycose est causée par une infection de microchampignons. Ils s'installent sur une peau iritée ou en cas de déséquilibre immunitaire. Il est possible d'éviter son apparition par une hygiène qui ne permet pas l'installation du milieu cutané humide qui lui est favorable. Les antifongiques sont le traitement de la mycose en application locale ou par voie générale.

La mycose est le résultat de la prolifération de microchampignons dans l’organisme. Ce phénomène survient après une contamination ou fait suite à une baisse de l’immunité due à une maladie ou à son traitement.

Les organes internes peuvent être touchés, mais les mycoses les plusfréquentes sont celles de la peau. Elles se développent de préférence dans les plis cutanés (aine, aisselle, espace interdigital) les muqueuses et sous les ongles.

La prévention des mycoses cutanées

Les microchampignons qui causent la mycose se développent en terrain humide lorsque notre peau macère dans sa transpiration et lorsqu’elle est irritée. Une bonne hygiène est donc importante, notamment :

  • Utiliser un produit lavant à ph neutre et se sécher soigneusement, surtout dans les plis, après la toilette et avec une serviette personnelle.
  • Porter des sous-vêtements en matières laissant respirer la peau, surtout pour le sport.
  • Porter des sandales à la piscine et ne pas garder sur soi son maillot humide.
  • Ne pas remettre immédiatement des chaussures dans lesquelles on a transpiré ; c’est la principale cause du « pied d’athlète ». Pulvériser un spray antifongique à l'intérieur et laver régulièrement les chaussures de sport.
  • Se rincer la bouche après avoir absorbé un corticoïde.
  • Ne pas consommer du sucre en excès.

Le traitement de la mycose

Certains antifongiques à usage local et faiblement dosés sont en vente libre. Ce sont des lotions et des crèmes à appliquer sur les lésions sèches et des poudres ou des gels à appliquer sur les lésions suintantes. Le pharmacien est parfaitement apte à donner un conseil en la matière.

Si ce premier traitement ne suffit pas, il est indispensable de consulter un médecin. Il prescrira un médicament plus adapté car chaque microchampignon a son antidote privilégié. Il pourra en outre procéder à des analyses qui permettront de dépister une éventuelle cause interne et de la soigner plus énergiquement.

Le traitement de la mycose consiste en des applications locales d'antifongiques. Ces médicaments peuvent être administré par voie générale en cas de mycoses récidivantes dues à une cause interne. Les mycoses s'évitent facilement à l'aide de quelques règles d'hygiène consistant à éviter de créer sur la peau le milieu qui leur est favorable.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017