Excite

La dernière tendance : le tatouage sur les dents

Se faire tatouer la peau ou porter un grillz, cette prothèse-bijou qui donne un air féroce, est devenu trop commun pour certains qui se démarquent en se faisant faire un tatouage sur les dents. Le "tattooth" est un dessin semi-permanent qui va plus loin que le simple strass collé sur une incisive supérieure latérale.

Simple coquetterie ou signe de reconnaissance ?

La mode du tatouage sur les dents nous vient du Japon, où les femmes en sont les principales utilisatrices. Sur une ou plusieurs de leurs incisives, un dessin vient s'harmoniser avec leur nail-art. Il s'agit le plus souvent de petits animaux dans le style manga, mais aussi de formes géométriques. L'art dentaire n'est pas nouveau en Asie, puisque la très ancienne tradition de l'ohaguro consistait à se faire laquer les dents en noir, montrer ses dents étant indécent.

Adoptée par l'Occident après le grillz, la mode du tatouage dentaire séduit aussi bien les femmes que les hommes. Il est, le plus souvent, destiné à se démarquer, tout en affichant, parfois sa dévotion envers une personne, un objet ou une marque. Des convictions plus profondes ou un symbole d'appartenance doivent sans doute motiver le décor des dents du fond. L'offre commerciale propose, en effet, des portraits d'artistes, des pandas, des motos ou des logos. Il suffit de demander.

La vente se fait le plus souvent en ligne. Reste à trouver un dentiste qui accepte de prendre l'empreinte dentaire pour poser une couronne qu'il n'aura pas fait réaliser par un mécanicien en qui il a confiance. Mais il est encore possible de se faire coller une sorte de décalcomanie réalisée avec des produits destinés à la réparation dentaire, bien que les ateliers soient encore rares.

Une utilité médicale ?

À l’Université Princeton, l’équipe de recherche de Michael McAlpine, s'est donné pour objectif d'utiliser la technique du tatouage sur les dents pour surveiller la santé dentaire. Un capteur au graphène imprimé sur de la soie soluble et biotransféré sur l'émail dentaire, pourrait détecter les bactéries sans appareillage supplémentaire et participer à la prévention des caries.

On n'arrête pas le progrès !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017