Excite

Les symptômes de la grossesse

Les symptômes de la grossesse peuvent varier d'une femme à l'autre et survenir plus ou moins tôt selon les personnes. Ils sont faciles à reconnaître et pourtant, ils peuvent être dus à de nombreuses autres raisons qui n'ont rien à voir avec une grossesse. Et parfois lorsque l'on souhaite vraiment tomber enceinte (ou qu'on a peur que cela arrive), on y pense tellement qu'on peut finir par ressentir quelques symptômes. Il ne faut donc pas hésiter à faire un test, une prise de sang ou à consulter son médecin en cas de doute.

Il existe un grand nombre de symptômes liés à la grossesse. Voici les plus fréquents :

  • retard et absence de règles : c'est le symptôme le plus évident, celui qui donne souvent l'alerte. Cependant chez les femmes aux cycles irréguliers, un retard peut être normal. Il arrive aussi en début de grossesse d'observer des petites pertes de sang, qui peuvent être prises pour des règles. En cas de doute, il ne faut donc pas hésiter à faire un test.
  • seins lourds, tendus et/ou douloureux : les seins sont un peu douloureux, surtout sur les côtés, ils paraissent plus durs et volumineux, plus sensibles aussi.
  • fatigue, lassitude : il n'est pas rare d'éprouver une grande fatigue lors des premières semaines de grossesse. Le corps subit d'importants bouleversements et l'augmentation du taux de progestérone, qui a un effet sédatif, provoque de grosses envies de dormir. C'est tout à fait normal.
  • étourdissements : ils peuvent être dus à de l'hypoglycémie ou à une baisse de tension.
  • maux de tête : ils sont dus aux changements hormonaux.
  • nausées : un des symptômes les plus fréquents, mais auquel échappe près d'une femme sur deux. Si l'on évoque souvent des nausées matinales, il n'est pas rare qu'elles aient lieu à d'autres moments de la journée. Souvent, elles s'estompent après le premier trimestre.
  • envies ou aversions alimentaires : ne plus supporter la vue ou le goût d'un aliment qu'on adorait jusque-là, ou au contraire se découvrir une nouvelle passion pour un produit qu'on détestait, n'est pas rare pendant la grossesse. Les fringales et les envies irrépressibles de manger tel aliment tout de suite sont bien connues et il ne faut pas s'en alarmer.
  • odorat très développé : si les femmes enceintes prêtent naturellement plus attention aux odeurs (et aux goûts), c'est avant tout, et inconsciemment, pour limiter les risques d'infecter le fœtus avec des aliments qui ne seraient pas bons pour lui. C'est donc normal et il ne faut surtout pas hésiter à suivre son instinct et à être à l'écoute de son corps pendant cette période.
  • douleurs au dos : ces douleurs peuvent être causées par un changement de posture dorsale, un gain de poids ou simplement les ligaments qui se desserrent pour faire de la place à bébé. Elles peuvent être temporaires ou durer tout le long de la grossesse.
  • saignements : des petits saignements peuvent survenir en début de grossesse. Il arrive que certaines femmes les confondent avec leurs règles.
  • envies fréquentes d'uriner, constipation et ballonnements : l'utérus appuie sur la vessie, provocant ces besoins d'uriner plus fréquents. L'augmentation de la progestérone peut également créer ces petits troubles digestifs.
  • augmentation de la température corporelle
  • sautes d'humeur : très fréquentes chez les femmes enceintes, elles sont dues aux bouleversements hormonaux. Passer du rire aux larmes sans raison est le lot de beaucoup de futures mamans.

Quand consulter ?

Un seul ou même plusieurs de ces symptômes ne suffisent pas à établir avec certitude une grossesse. En cas de doute, il faut en parler à un professionnel de santé ou demander une prise de sang qui confirmera ou infirmera la grossesse. Si ces symptômes de grossesse deviennent gênants ou particulièrement douloureux, il ne faut pas hésiter non plus à en discuter avec son médecin.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017