Excite

Stress traumatique, un antimigraineux à l'étude

  • @getty Images

Le stress traumatique intervient après une agression, un attentat, tout évènement difficile à appréhender et surmonter pour la victime. Une pilule pourrait aider tous ceux qui doivent faire face à une tragédie. Un essai clinique est actuellement en cours et il se révèle prometteur.

Diverses thérapies existent permettant de soigner un stress traumatique. Elle permet à la victime d'affronter ses peurs et d'aller de l'avant, si elle a peur de sortir, des autres. L'EMDR en fait partie. Le patient replonge dans ses souvenirs, aidé par une psychologue. Il revivra les évènements mais toute la thérapie repose sur un endroit sûr.

L'EMDR soigne le stress post-traumatique.

Toutefois, un médicament antimigraineux pourrait soigner les séquelles de ceux qui ont leur vie paralysée, les empêchant souvent de sortir de chez eux C'est un véritable espoir pour ceux qui ont vécu les derniers attentats du mois de novembre de Paris, ceux qui hésitent à se déplacer par peur d'être pris pour cibles par des terroristes. Un laboratoire toulousain, spécialisé dans le stress traumatique à l'Université Paul Sabatier, étudie toutes les possibilités. 60 patients de Toulouse, Lille, Tours, en sont à la phase deux de l'étude. Antimigraineux, antihypertenseur, le propranolol est un bêtabloquant dont la prescription est encadrée. Ce médicament bloque certains récepteurs du cerveau et atténue une bonne partie des symptômes. Cette molécule n'en est pas à ses premiers essais. Depuis 1990, les nombreux tests vont tous dans le même sens. Le traitement a été efficace sur sept victimes toulousaines de la catastrophe AZF survenue en 2001.

La prescription du médicament ressemble à une séance de thérapie. Après la première prise à l'hôpital, le patient doit attendre une heure et demie et écrire ce qu'il a vécu à la première personne, les faits et leurs ressentis. Cela sert aux cinq séances suivantes qui débutent toutes par le médicament.

Une molécule pour soigner ou une thérapie ? Quelle est la meilleure solution ? Cela dépendra de la personne, de son degré de souffrance, de sa capacité à surmonter ce stress post-traumatique et des effets indésirables de ce médicament.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017