Excite

Stress au travail, les hommes responsables ?

Le stress au travail pourrait être provoqué par les hommes, beaucoup plus nombreux et occupant des postes clés.

Le stress au travail est enfin accepté par les entreprises qui peuvent proposer, à leurs salariés, des formations sur la gestion du stress. Mais le stress au travail peut entraîner un burn-out pouvant aller jusqu'au suicide. Si les femmes sont plus stressées que les hommes, on note un taux de suicide plus important chez ces derniers. Le burn-out n'est pas encore reconnu comme une maladie professionnelle. Les médecins tentent de faire bouger les pouvoirs publics à ce sujet. Qui est responsable du stress au travail ? Il semblerait que les hommes aient leur part de fautes. Aux postes de dirigeants, ils sont majoritaires. Est-ce que cela peut l'expliquer ?

Comment éliminer le stress après une journée épuisante ?

Plus de chiffres, plus d'heures, moins de salaire, moins de reconnaissance, le stress au travail peut toucher n'importe quel salarié et notamment les femmes travaillant dans un univers majoritairement masculin, sociétés ou métiers. Selon une étude, menée par des chercheurs de l’université de l'Indiana, les hommes seraient une cause d'anxiété supplémentaire.

Dans un open-space à 85% masculin, les femmes affichent des niveaux de cortisol, hormone du stress, moins sains et plus perturbés dans la journée. Ces niveaux différents sont de réels risques pour la santé des femmes. Elles peuvent souffrir d'insomnie, d'irritabilité, de fatigue, de baisse de libido. Car on le sait, le corps réagit très mal au stress, surtout s'il n'y a pas d'activités physiques permettant de décompresser. L'étude présentée corrobore d'autres résultats. Les femmes travaillant dans un milieu d'homme, outre le stress, peuvent souffrir d'isolement social, de harcèlement sexuel, d'un faible niveau de soutien. La parité au travail se révèle donc nécessaire.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017