Excite

Des solutions pour la lucite estivale : prévention et traitement

Certaines personnes, à la suite de leurs premières expositions annuelles au soleil, souffrent d'éruptions cutanées prurigineuses. Il s'agit d'une réaction excessive des cellules de la peau, à un apport massif et soudain d'UVA qui peut se manifester en n'importe quelle saison, pourvu que le corps soit déshabitué au soleil. Dans nos régions tempérées et selon notre mode de vie, elle se produit le plus souvent l'été. De plus en plus nombreux sont ceux qui cherchent des solutions pour la lucite estivale

De l'automédication au traitement lourd

Cette allergie bénigne concerne les parties du corps exposées au soleil et n'épargne pas les peaux mates, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer. Elle se manifeste chez des sujets qui n'en ont jamais souffert et disparaît souvent comme elle est apparue, sans aucune aggravation des symptômes. Si on ne sait pas la soigner, on a quelques solutions pour la lucite estivale.

  1. La première solution est de stimuler la pigmentation de la peau en prenant des comprimés de bêta carotène et d'antioxydants, pendant les 15 jours qui précèdent le départ et durant toute la durée du séjour au soleil.
  2. Plus efficaces que ces compléments alimentaires, les antipaludéens de synthèses répondent au même principes. Ils ne sont délivrés que sur ordonnance médicale.
  3. Une autre solution consiste à augmenter la réceptivité aux UV en suivant un traitement à base d'huiles de poissons riches en oméga 3.
  4. Enfin, un dermatologue peut prescrire un programme préparatoire d'exposition contrôlée aux UVA, en cabine.

S'il est trop tard pour prévenir ou si ces pratiques préventives n'ont pas fonctionné, la seule chose à faire est de soulager les démangeaisons. Le plus efficace est l'application de crème à la cortisone associée à la prise de comprimés antihistaminiques. Ce traitement doit être prescrit par un médecin.

La prévention solaire c'est pour tout le monde !

Que l'on ait présenté ou non des signes d'allergie solaire, il est indispensable de se protéger, avant toute exposition, avec une crème d'un indice correspondant à son type de peau. En cas d'hésitation, un SPF 30 UVA/UVB convient même aux peaux les plus sensibles. Plutôt que d'avoir à chercher des solutions pour la lucite estivale, mieux vaut éviter de s'exposer aux heures les plus chaudes, penser à boire et se pulvériser régulièrement de l'eau thermale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017