Excite

L'accompagnement des soins palliatifs

Les personnes très malades, sur le point de mourir veulent passer leurs derniers instants chez elles, là où elles ont leurs derniers souvenirs et où elles peuvent dire adieu à leurs familles. Pratiqués à l'hôpital, les soins palliatifs peuvent également être dispensés à domicile pour assurer la qualité de vie et tenter de soulager toutes les douleurs dues à la maladie.

Le but des soins palliatifs est de prendre en charge la souffrance de celui qui est gravement malade, nouveau-né, enfant, adulte ou personne âgée. Cela passe donc par des médicaments, le suivi du malade et sa prise en charge hospitalière ou à domicile, un accompagnement moral et psychologique mais aussi l'aide aux familles qui doivent affronter bien souvent à tout instant la maladie sans y être forcément préparé.

Même si le soulagement de la souffrance est important, les équipes n'ont en aucun cas le droit d'imposer un traitement. Seul le patient est décisionnaire. Chaque cas est particulier et les soignants sont formés afin de respecter le malade qu'il soigne. Le patient peut ainsi désigner une personne qui sera son porte-parole, il peut également s'exprimer par écrit. Toutes les entretiens et les décisions médicales seront prises d'un commun accord.

Les soins palliatifs sont donc un moyen d'éviter tout acharnement thérapeutique car le rôle de la médecine est bien entendu de soigner mais aussi d'écouter. Ils sont également la dernière étape lorsque la mort est annoncée. Le médecin et les équipes soignantes vont tenter de conserver le confort du patient, en continuant les soins ou en arrêtant ceux qui sont jugés inutiles. Ils ne provoqueront en aucun cas la mort, punie par le Code Pénal.

La famille est partie prenante. Elle n'est pas considérée comme une quantité non négligeable. Ses questions, sa souffrance sont également écoutées et elle trouve un soutien qualitatif. L'affectif, la psychologie et même le spirituel trouvent des échos auprès de l'équipe médicale, d'associations de malades, bénévoles. Un membre de la famille qui doit s'occuper d'un parent très malade peut bénéficier d'un congé exceptionnel de trois mois, renouvelable une fois afin de s'occuper de son parent. Des aides financières, sociales peuvent également être allouées.

Les structures de soins palliatifs

Les professionnels de santé sont en mesure de pratiquer des soins palliatifs. Mais des Unités de Soins Palliatifs, dans les hôpitaux, forment leur personnel aux soins et accueillent les malades les plus gravement atteints. Des équipes mobiles, composées de médecins, d'infirmiers, de psychologues, se déplacent quant à elles chez le malade. Une hospitalisation à domicile peut être mise en place sur prescription médicale pour celui qui veut rester chez lui.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017