Excite

Sida, traitement préventif disponible à Nice

  • @getty Images

Le traitement préventif contre le sida sera disponible à l'hôpital de Nice à compter du 3 décembre 2015.

Des études ont démontré, en France et aux Etats-Unis, que le Truvada, traitement préventif destiné aux personnes séronégatives très exposées au risque de contamination par le VIH, réduirait de plus de 80 % le risque d'infection par le virus du sida. Il a été mis sur le marché en 2005 en tant que traitement pour les malades atteints du Sida.

Autotests rapides de dépistage du sida en vente libre.

Le CHU de Nice a confirmé qu'un centre de prescription serait ouvert dès le jeudi 3 décembre 2015. Les consultations auront lieu à l'Hôpital de l'Archet 1 de Nice, dans le service des maladies infectieuses. En France et au Canada, Nice sera l'un des cinq centres investigateurs de l'essai Ipergay. Un centre est déjà ouvert à Paris, à l'hôpital Saint-Louis. Eric Cua, en charge de ce programme, a indiqué que les bénéficiaires seront surtout des hommes susceptibles d'avoir des relations anales sans préservatif avec d'autres hommes. A terme, toutes les populations exposées, les femmes d'Afrique subsaharienne notamment, qui sont les premières victimes du virus dans le monde, bénéficieront du programme. Cet essai est mené par l'Agence nationale de recherche contre le Sida avec AIDES. Il consiste à prendre une prise deux heures avant une relation sexuelle à risque, puis une autre à J+1, et un dernier comprimé à J+2. Le risque de contamination est fortement diminué. La boîte de 30 comprimés coûte 500 Euros. Le traitement sera pris en charge à 100% début 2016.

En chiffres, la région PACA est la deuxième région, après l'Ile de France, la plus touchée en terme de nouvelles contaminations, le département des Alpes-Maritimes restant le plus concerné.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017