Excite

Sciatique : petit tour des traitements efficaces

La sciatique est caractérisée par une douleur qui se propage le long du nerf sciatique, irradiant dans les fesses et à l'arrière de la jambe, jusqu'au pied. Les deux nerfs sciatiques (un nerf de chaque côté de la partie inférieure du corps) sont les plus longs du système nerveux humain. Ils prennent naissance au bas du dos, se prolongent dans la cuisse et le mollet jusqu'au pied. Le traitement contre la sciatique dans tous ses états.

La sciatique est sans aucun doute la plus commune et la plus connue des douleurs vertébrales. Le moindre mouvement se transforme en calvaire pour celui ou celle qui en est victime : une décharge violente irradie le long de la jambe pouvant même atteindre les orteils.

Elle est attribuable à différentes formes de pression sur le nerf sciatique, au bas du dos ou dans les fesses. Il arrive qu'elle soit également causée par des lésions aux racines nerveuses qui appartiennent au réseau du nerf sciatique. En général, la sciatique affecte un seul côté du corps et la douleur se manifeste sur tout le trajet du nerf sciatique.

Les causes de la sciatique peuvent être bénines comme graves. Une mauvaise posture, une entorse, un spasme, un poids conséquent dû à une grossesse ou une obésité, le port de chaussures à talon haut ou dormir sur un matelas trop mou peut induire une sciatique. Plus grave, une hernie discale car elle exerce une pression sur le nerf sciatique ou sur ses racines nerveuses. L'arthrose est également une cause de sciatique.

Le traitement pour la sciatique consiste en relaxants musculaires, analgésiques ou anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire la douleur et l'inflammation. Lorsque la douleur est modérée, des exercices musculaires dispensés par un professionnel sont conseillés pour renforcer l'abdomen et le dos.

Le massage thérapeutique peut être un outil merveilleux pour alléger les symptômes de la sciatique, principalement par l'usage d'étirement lombaire passif et actif, et le massage des tissus profond des muscles lombaires et fessiers adjacents. Le massage peut amener un soulagement bienvenu aux secteurs affectés par le pétrissage des muscles du bas du dos qui sont contractés par des spasmes musculaires. Bien que le massage ne manipule pas la colonne vertébrale, des étirements thérapeutiques passifs, souvent, peuvent amener un soulagement bienvenu pour la plupart des symptômes de la sciatique.

Le port de ceinture de soutien lombaire permet d'éviter les faux mouvements et soulage les tensions vertébrales. D'autre part, le port d'un ceinture, ou d'un corset permettent également de pouvoir poursuivre ses activités, sans trop de difficultés.

Rester allongé est souvent tentant lorsqu'on souffre d'une sciatique. Toutefois, il n'est pas préconisé de rester allongé plus de deux jours mais plutôt de reprendre la vie active.

Pour lutter contre la sciatique, une activité sportive est souvent recommandée comme la natation ou le yoga ainsi que boire beaucoup d'eau et faire des étirements.

Dans certains cas, la sciatique est paralysante et l'opération chirurgicale reste l'ultime solution.

L'aculpuncture

L'acupuncture s'avère souvent très bénéfique au traitement de la sciatique. Les points situés sur les méridiens liés à la vessie, à la vésicule biliaire, au rein, à la rate ainsi que sur les méridiens gouverneurs, du gros intestin et de l'intestin grêle sont habituellement traités. Idéal si les anti-inflamatoires vous brûlent l'estomac.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017