Excite

Utiliser un savon ou un gel spécifique pour son bébé ?

D'une incomparable douceur, fine et facilement irritable, la peau d'un nourrisson ne peut être comparée à celle d'un adulte. Elle manque de moyens naturels de défense et le bébé souffre d'un déficit en sueur conduisant naturellement à un déssèchement. Tous les parents se posent la question de savoir s'il est alors préférable d'utiliser un simple savon ou un gel spécifique.

Les propriétés dermatologiques particulières du nouveau-né n'autorisent pas l'usage de n'importe quel produit nettoyant. Savon ou gel spécifique pour nourrisson les heureux parents sont souvent perdus dans le dédale des produits vendus dans le commerce.

Il est souvent recommandé d'utiliser des savons simples, sans parfum et ne contenant pas de colorant, afin d'éviter que le bébé n'ait des réactions allergiques.

Un simple savon de Marseille suffit souvent, à condition qu'il s'agisse du véritable savon de Marseille. Cependant le savon de Marseille peut abaisser le pH de la peau, provoquant ainsi chez certains enfants un dessèchement cutané. Dans ce cas, il est alors conseillé de remplacer le savon par un produit type gel sans savon au pH neutre ou par un savon surgras. Ce dernier, enrichi en corps gras, a alors pour effet de neutraliser les effets déssèchants du savon.

Le savon au lait d'avoine existant sous forme solide ou liquide est également parfaitement adapté.

Enfin, ces dernières années, un savon est devenu à la mode : le savon d'alep. Il existe sous forme de savon solide ou de gel. Confectionné à base d'huile d'olive il hydrate et nourrit ainsi naturellement la peau. Son odeur un peu particulière, qui se rapproche de celle du véritable savon de Marseille, ne plait cependant pas à tous.

Du bon usage des laits de toilettes pour bébé

Les laits de toilette pour bébé, tous hypoallergéniques, s'utilisent au moment du change ou pour une petite toilette du visage après avoir nettoyé la peau du bébé au savon ou au gel. Ils peuvent servir de produit adoucissant pour de petits massages câlins ou sur le crâne du nourrisson pour détacher les croûtes de lait. Mais l'usage répété des laits de toilette nuit, à la longue, à son équilibre. En effet, l'application d'un lait sur une partie du corps dépasse très rapidement 20 à 30% de la surface de son corps, provoquant des effets de surdosage et augmentant la toxicité des produits.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017