Excite

Sauvez la planète en restant mince

Apparemment être trop gros n'est pas très écologique voire même anti-écolo ! C'est en tout cas ce que semble démontrer une récente étude britannique sur la question.

Des chercheurs auraient réussi à établir un lien entre la pollution et l'obésité. Ainsi, les personnes dont le poids serait supérieur à la normale émettraient plus de dioxyde de carbone que des personnes minces.

Est principalement mis en cause le mode de vie des obèses. En effet ceux-ci se déplaceraient moins à pieds et plus en voiture et mangeraient plus que la moyenne alors que la production alimentaire représente l'une des principales sources d'émissions de gaz à effet de serre.

Phil Edwards et Ian Roberts, les deux chercheurs britanniques à l'origine de cette découverte ont publié leurs travaux dans l'International Journal of Epidemiology. Ils insistent notamment sur le fait que "Nous devons faire bien davantage pour endiguer la tendance mondiale à l'embonpoint et reconnaître que c'est un facteur essentiel dans la bataille pour réduire les émissions et ralentir le changement climatique".

Décidément, il ne fait pas bon faire grimacer sa balance ces derniers temps : après Ryanair qui propose une taxe pour les obèses, voici que les gros vont devoir aussi culpabiliser pour le dérèglement climatique qu'ils génèrent... Allez, tous au régime (on ne sait jamais...) !

Photo : gizmodiva.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017