Excite

Santé des seins : des petites boules sans gravité

Une boule dans un sein ne signifie pas forcément cancer. Adénofibrome, mastose, kyste... Comment savoir ?

C'est au cours d'une autopalpation des seins que sont découvertes, la plupart du temps, les boules dans les seins qui inquiètent considérablement les femmes. C'est bien légitime car la première idée qui vient en tête est "cancer du sein". Pourtant, la plupart de ces "boules" ne sont absolument pas malignes.

Un sein est composé de cellules, canaux galactophores et tissus graisseux. Etant donné la constitution du sein, il n'est pas rare d'y sentir des petites boules au toucher.

  • Mastoses : lobules graisseux excessivement développés
  • Adénofibrome : petite masse dure qui roule sous les doigts, parfois de la grosseur d'une noix. Il s'agit d'une tumeur bénigne
  • Kyste : poche contenant un liquide et située à l'intérieur de la glande mammaire
  • Lymphangite du sein : inflammation d'un ou de deux seins suite à un engorgement (lait stocké dans les seins et non évacué) chez la femme allaitante
Cancer du sein : accompagné de ganglions dans les aisselles. En règle générale, le cancer du sein n'occasionne pas de douleur.

Le premier réflexe à adopter si l'on sent une boule dans un sein est d'observer calmement sa poitrine face à un miroir, en gardant les bras levés. Ce qu'il faut y voir :

  • Seins symétriques
  • Peau lisse non rétractée
  • Aucun effet celluliteux de la peau
  • Pas de ganglion sous l'aisselle
  • Pas d'écoulement (liquide ou sang) du mamelon

Un rendez-vous chez un gynécologue peut-être pris pour être rassurée.

Quoi que l'on sente dans l'un ou les deux seins, douloureux ou non, accompagné de ganglions ou non, il est bien plus raisonnable de consulter un médecin. Celui-ci pourra demander des examens supplémentaires dont une mammographie. S'il souhaite pousser les investigations, une radiographie mammaire peut être prescrite.

Il est en tout cas inutile d'attendre pour consulter car le non-savoir mène à un état de stress dévastateur, qui peut facilement prendre des proportions considérables et déboucher sur un état dépressif… tout cela pour rien, car la majorité des boules dans les seins ne sont pas cancéreuses.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016