Excite

Se remettre d'une rupture amoureuse

La rupture amoureuse est une période complexe et douloureuse, et qui a d'ailleurs inspiré les chansons et poèmes les plus bouleversants. Si c'est une étape difficile à gérer, on peut cependant s'en remettre et en sortir plus fort qu'avant. Simple chagrin ou sévère dépression, il existe des solutions pour surmonter sa peine.

Se séparer d'une personne que l'on aime est toujours difficile, peu importe que l'on soit à l'origine de la décision ou qu'on la subisse. Du moment où la décision est prise jusqu'au jour où l'on se sent enfin heureux à nouveau, on passe par de nombreuses étapes plus ou moins difficiles.

Accepter la séparation n'est pas évident, surtout lorsque les sentiments sont encore là. Faire le deuil d'une relation est d'autant plus difficile lorsque l'on avait des projets d'avenir avec la personne ou que l'histoire était déjà bien installée (enfants, mariage, achat d'une maison, etc.). En plus du chagrin d'amour et du choc, il faut alors envisager de tout recommencer à zéro, seul, ce qui peut paraître terrifiant. Pour surmonter cette période, il faut avant tout être bien entouré par des amis ou de la famille qui sauront se montrer rassurants. Il ne faut pas se mettre trop de pression et avancer un pas après l'autre, pour ne pas avoir l'impression de se noyer face à tout ce qu'il faut mettre en place, en plus de son chagrin à gérer.

Après une rupture amoureuse, on a bien le droit de rester chez soi, de se laisser aller un peu et de pleurer sur son sort autant qu'on en éprouve le besoin. Il n'y a pas de gêne à avoir : perdre la personne que l'on aime est douloureux. Être quitté peut se révéler dévastateur, alors on prend le temps de s'écouter et l'on fait tout ce qu'on a envie de faire, pourvu qu'on y trouve un peu de soulagement, même temporaire. Cependant, cette période de laisser-aller ne doit pas s'installer dans le temps : il est essentiel de rebondir à un moment ou l'autre !

On profite de cette période difficile pour se chouchouter : si c'est possible, on s'offre un massage, une nouvelle coupe de cheveux, ou pourquoi pas se payer avec des amis un voyage dont on rêvait depuis longtemps ? L'essentiel est de faire des choses pour soi, de se faire du bien. C'est le moment idéal pour se remettre au sport ou essayer de nouvelles activités. En plus de se sentir mieux dans sa peau, c'est l'occasion de sortir de sa solitude et de faire connaissance avec de nouvelles personnes.

Si les premières semaines peuvent être consacrées à pleurer tout son soul sans culpabiliser, il est tout de même important de rester proche de ses amis ou de sa famille. Même si l'on ne s'en sent pas le courage, au bout d'un moment il faut se forcer à sortir un peu, même juste pour aller acheter du pain ou dire bonjour à un voisin. Il est important de reprendre une routine, de trouver de nouveaux points de repère, de nouvelles habitudes, et l'entourage représente alors un soutien précieux. Même si c'est difficile au début, cela changera progressivement pour devenir quelque chose de naturel.

Il ne faut pas non plus se victimiser à l'extrême ! Être quitté arrive à tout le monde, un jour ou l'autre. Aussi triste que l'on puisse se sentir, il ne faut pas oublier que d'autres sont passés par là avant nous, et que nos proches peuvent comprendre ce que l'on ressent. Il est essentiel de parler de ce que l'on vit, de ne pas se retrouver isolé avec son chagrin de peur de déranger.

Si le chagrin semble insurmontable et que le temps n'y fait rien, il est également possible d'en discuter avec son médecin traitant. Ce chagrin d'amour cache peut-être une dépression et il ne faut pas avoir peur d'en parler. Un professionnel de santé peut alors donner des conseils, diriger vers un psychologue ou proposer un traitement médicamenteux.

Comment aider un proche qui souffre d'une rupture ?

Il est déstabilisant de voir un proche souffrir d'une rupture amoureuse, même lorsque l'on est soi-même déjà passé par là. Avant tout, il est essentiel de se montrer patient et attentionné, sans se montrer non plus trop insistant. La personne doit savoir qu'elle peut compter sur notre soutien. Il faut proposer régulièrement des sorties, des activités, le tout étant de stimuler la personne et de lui faire oublier, même momentanément, sa peine. Si la personne malheureuse refuse, ce n'est pas grave, il faudra réessayer plus tard. Il est également important d'être attentif à ce que son chagrin ne cache pas une vraie dépression.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017