Excite

Rétention d'eau, comment lutter ?

Souffrir de rétention d'eau est très courant. Son origine est différente d'une personne à l'autre. Pour limiter la rétention d'eau mieux vaut savoir d'où elle vient.

Les tissus se gorgent d'eau, la vessie semble toujours être vide, les membres inférieurs gonflent et deviennent disgracieux, ressemblant plus à des poteaux qu'à des jambes, la balance indique une prise de poids sans que rien n'ait changé dans l'alimentation… Il y a de fortes chances qu'il s'agisse là de rétention d'eau. Si, en plus de ces différents symptômes, la peau des jambes reste blanche pendant quelques secondes après y avoir exercé une pression du doigt, la rétention est confirmée.

Consulter un médecin permet de connaître les raisons de cet œdème et de s'assurer qu'il n'existe aucun problème cardiaque. Heureusement, il ne s'agit pas de la majorité des cas, mais mieux vaut en être convaincu.

L'attitude à adopter en cas de rétention d'eau, est de limiter sa consommation de sel en éliminant les produits préparés dans le commerce, les viennoiseries, la charcuterie, les fast food. Il faut au contraire privilégier les protéines et les légumes. Cuisiner soi-même permet de moins saler les aliments et de manger moins gras.

En parallèle, il faut relancer l'élimination en buvant quotidiennement 1,5 litre d'eau plate minérale, de source, du robinet. Autant éviter l'eau gazeuse qui contient une belle quantité de sodium. De nombreuses infusions favorisant l'élimination peuvent aider.

Enfin, la rétention d'eau peut aussi trouver son origine dans le stress ou une autre cause psychologique. C'est la raison pour laquelle il faut s'astreindre, en plus d'une alimentation équilibrée, à une activité physique régulière telle que la natation, la marche, l'aquabike ou le vélo et se coucher à des heures régulières. La détente et le sport aident l'organisme à se rééquilibrer.

Photo : Mike Baird (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019