Excite

Règles douloureuses : vite, un remède !

Pour lutter contre les douleurs menstruelles, des solutions non médicamenteuses existent. Petit tour d'horizon.

Plus de la moitié des femmes fécondes souffrent de règles douloureuses appelées aussi algoménorrhée, la dysménorrhée concernant plus largement les douleurs ressenties dans le bas-ventre avant et pendant les menstruations. Certaines femmes souffrent tant, qu'elles ne peuvent pas pendant ces quelques jours de douleurs menstruelles s'investir dans leur vie quotidienne et doivent rester au repos.

On sait aujourd'hui que certaines habitudes de vie peuvent influer sensiblement sur les règles douloureuses.

Ce qui peut augmenter les douleurs :

  • consommation d'alcool pendant les règles
  • tabagisme
  • vie sédentaire
  • stérilet cuivre
  • consommation excessive de sucre
  • le stress, la dépression

Pour éviter la dysménorrhée, mieux vaut changer ses habitudes alimentaires.

Eviter :

  • les sucres raffinés
  • les viandes rouges
  • les graisses trans
  • le café et autres excitants
  • les situations de stress

Ce qu'il faut favoriser :

  • les aliments riches en vitamines B6 et C, et ceux contenant du magnésium
  • la consommation d'oméga 3 et 6 en mangeant du poisson gras (saumon, sardine, maquereau) et introduire l'huile de graines de lin dans l'alimentation

D'autre part, le stérilet Mirena a un impact positif sur la diminution des douleurs menstruelles. Quant au stress, responsable lui aussi en partie de ces douleurs, il peut être combattu grâce à une activité physique douce quotidienne tout au long de l'année.

Enfin, un anti-inflammatoire non stéroïdien en vente libre peut apporter un réel soulagement en cas de règles douloureuses (Ibuprofène tel que Advil).

Dans tous les cas, il est important de consulter son médecin traitant ou son gynécologue afin de s'assurer que l'algoménorrhée n'est pas due à un problème gynécologique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019