Excite

Le régime hyperprotéiné : pour une perte de poids rapide.

Rangez vos placards

Avant toute chose, il est temps de mettre de coté certains produits, qui composaient jusqu'alors votre alimentation quotidienne.

Dans la liste des aliments à bannir, on retient : les confiseries et les pâtisseries, les féculents sous toutes leurs formes (pommes de terre, riz, les pâtes), les fritures, les sodas et les alcools.

Si la tentation est trop grande d'avoir ses petits plaisirs à portée de bouche, la solution du coffre blindé peut s'imposer.

Il suffit ensuite de se débarrasser des clés.

La diète protéinée

Une fois que la motivation n'est plus parasitée, on se rend, le coeur léger, au supermarché ou chez l’épicier du coin, pour renouveler son garde-manger.

Sur la liste des courses, on note : l'achat de fruits de mer, de poissons, de viandes maigres (volaille, lapin..), d'oeufs et de lait.

Rayon légumes, on ne lésine pas sur la quantité, puisque dans le cadre d'un régime hyperprotéiné, tous les légumes sont autorisés, à volonté, crus ou cuits.

Dans la liste des légumes, on inclut : les épinards, le cèleri en branche, les blettes, les aubergines, les concombres, les radis, le chou-fleur, la salade verte, le soja et les courgettes.

Les étapes du régime hyperprotéiné

Les 3 premiers jours se limitent uniquement à la prise de protéines. Il s'agit de forcer l'organisme, privé de glucides, à puiser naturellement dans les réserves de graisse. La sensation de satiété s'installe alors, avec le déclenchement de la cétose.

Durant la phase 2, la personne peut réintégrer, non sans soulagement, la prise de sucres lents ( pâtes, riz, pommes de terre).

Arrivée en phase 3, elle doit normalement être capable de reprendre de bonnes habitudes alimentaires, et de manger de façon équilibrée.

Dans le cas contraire, les kilos risquent de revenir s'installer en masse, et encore plus nombreux qu'avant.

Les précautions

Dans le cadre d'un régime hyperprotéiné, la durée des phases ainsi que le suivi, doivent être effectués par un médecin ou un nutritionniste, qui contrôlera que l'organisme ne présente pas de carences.

Le régime protéiné ne doit jamais durer plus de 8 semaines.

Ce régime est strictement interdit aux personnes présentant des problèmes rénaux, cardiaques ou hépatiques, pour les femmes enceintes ou allaitantes, et pour les enfants.

Pour les autres, une bonne dose de légumes, de viandes maigres, et de volonté, vous feront retrouver une silhouette équilibrée, comme votre toute nouvelle assiette.

 

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018