Excite

Le reflux gastro-œsophagien : symptômes et mesures de prévention

Lorsqu'une partie du contenu de l'estomac remonte dans l'œsophage, il s'agit d'un reflux gastro-œsophagien (RGO). Environ un quart des nourrissons en souffre, mais ce phénomène finit pas passer sans complication. Or, lorsqu'il touche une personne adulte, il peut devenir chronique et donner lieu à complications. Quand consulter et comment prévenir le reflux gastro-œsophagien ?

Le reflux gastro-œsophagien chez l'adulte est souvent dû à un dysfonctionnement de l'anneau musculaire qui sert de jonction entre l'œsophage et l'estomac appelé le sphincter œsophagien inférieur. Son rôle est d'empêcher toute remontée du contenu de l'estomac. Or, dans le cas du reflux gastro-œsophagien, ce sphincter s'ouvre de façon anarchique.

De fréquents reflux gastro-œsophagien finissent par créer des complications du fait de la présence d'acidité gastrique dans l'œsophage telles que l'endobrachyœsophage (œsophage de Barrett), l'œsophagite ou encore des ulcères atteignant la paroi de l'œsophage.

Deux autres problèmes de santé peuvent trouver leur origine dans le reflux gastro-œsophagien et auxquels les malades ne pensent pas toujours : déclenchement de crises d'asthme ou aggravation d'un asthme déjà présent, problèmes dentaires.

En cas de reflux gastro-œsophagien, il est absolument nécessaire de consulter un médecin notamment lorsque certains symptômes sont ressentis fréquemment sur une période d'une quinzaine de jours. Il peut s'agir des cas suivants : une perturbation du sommeil suite à de nombreux reflux, des reflux qui réapparaissent dès l'arrêt d'un traitement à base d'antiacides, régurgitations et sensations de brûlures oesophagiennes fréquentes.

Il existe d'autres symptômes qui doivent alarmer chez l'adulte, tels qu'un mal de gorge qui ne passe pas. Un enrouement de la voix, en général dès le lever, peut durer pendant quelques heures chaque matin. On note aussi une toux chronique, des vomissements, une alitose durable (mauvaise haleine), de l'asthme nocturne, un hoquet persistant et/ou récurrent, une destruction de l'émail dentaire.

Bien entendu si une perte de poids sans explication est constatée, que des vomissements sanguinolents ou non font suite à des douleurs stomacales avec selles sanguinolentes ou non, que la déglutition est difficile voire douloureuse, une consultation d'urgence est obligatoire.

Facteurs de risques

Les fumeurs sont particulièrement exposés au reflux gastro-œsophagien. Mais un sevrage tabagique permet de diminuer voire d'éliminer ce type de problème. De même, les personnes obèses souffrent fréquemment de reflux gastro-œsophagien. En perdant du poids grâce à une rééducation alimentaire, les symptômes diminuent considérablement.

Dans tous les cas, il est conseillé de prendre des mesures hygiéno-diététiques et de s'y tenir : mâcher convenablement les aliments, ne pas se baisser aussitôt après un repas, manger au calme et doucement, ne consommer que très occasionnellement de l'alcool et en petite quantité. Il est également utile de manger léger en évitant le sel, le sucre et les matières grasses. Attention aussi à certains traitements médicamenteux qui ont tendance à déclencher un reflux gastro-œsophagien. Il ne faut pas hésiter à demander conseil au médecin ou au pharmacien.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017