Excite

Quick: le burger halal sème la zizanie

La chaîne de restauration rapide Quick est fortement contestée depuis que quelques-uns de ses points de vente en France ne proposent plus que des menus halal visant à attirer la clientèle musulmane.

Depuis le mois de novembre dernier, l’enseigne Quick s’essaie dans huit restaurants français au burger halal. A Roubaix, à Argenteuil ou encore à Marseille, les hamburgers à base de viande de bœuf sont tous préparés selon les rites musulmans et le bacon a été troqué contre de la dinde. Une initiative qui ne convainc pas l’ensemble des consommateurs.

A la tête d’une nouvelle polémique autour du menu halal de Quick, Marine Le Pen, qui crie au scandale contre le menu unique imposé à tous. ‘Ca va trop loin quand on ne propose plus que cela, cela devient discriminatoire’ déclare le maire de Roubaix, René Vandierendonck, en soutien à la vice-présidente du Front National. Pour sa défense, la direction du fast-food explique que sa stratégie marketing est de ‘se concentrer sur une seule chose à la fois’.

Mais une autre polémique a été soulevée et sème la zizanie car la chaîne Quick appartient depuis octobre 2006 à la Caisse des dépôts et pour Marine Le Pen, c’est bien l’Etat qui est à l’origine de cette expérimentation culinaire. Pour la candidate FN, ‘l'Etat lève l'impôt islamique’.

Photo : bibliovideos (youtube.com) et Sunfox

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017