Excite

Que faut-il faire si on revient d'un pays à risque ?

Ce guide intitulé « Que faut-il faire si on revient d'un pays à risque ? » vous donne quelques conseils pour garder la forme et limiter au maximum la propagation du virus. Certains Français s’intéressent à cette question notamment à cause de l’épisode « Ebola » qui a tué des milliers de personnes, car le virus est mortel.

« Que faut-il faire si on revient d'un pays à risque ? », il s’agit d’une question très importante et il ne faut pas négliger son retour en France. Dans certains cas de figure, il est impératif de prendre des précautions avant votre départ. Vous devez donc consulter un médecin qui listera tous les vaccins obligatoires à choisir avant de partir pour un pays où certaines maladies sont importantes.

Toutefois, il existe des virus comme Ebola pour lesquels les vaccins sont inexistants. Il est donc judicieux de se protéger et de désinfecter régulièrement ses mains. Vous devez également procéder à une surveillance accrue dès votre retour de voyage. Il est conseillé de suivre sa température pendant 21 jours et vous pouvez la noter dans un carnet pour suivre son évolution. Ce délai est important, car il représente la période d’incubation du virus Ebola.

Un appel au SAMU sera inévitable si votre température pendant ce laps de temps dépasse les 38 degrés. Il ne faut donc pas attendre, car plus tôt la maladie est détectée, plus vos chances de guérison sont importantes. Dans ce cas de figure, vous ne devez être en contact qu'avec très peu de proches voire personne pour limiter au maximum la propagation.

Ce qu'il ne faut pas faire

Pour terminer ce guide baptisé « Que faut-il faire si on revient d'un pays à risque ? », il est judicieux d’évoquer ce qu’il ne faut pas faire. Il est impératif de joindre le SAMU et de ne pas se rendre aux urgences ou chez le médecin. Dans ce cas de figure, les contacts seraient nombreux.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018