Excite

Prothèse auditive : performances et technique de vente

Des prothèses auditives de plus en plus performantes

Une prothèse auditive est de nos jours un appareil électronique qui traite le son. Elle est composée d’un micro qui capte le son, d’un amplificateur et d’un haut-parleur qui retransmet le son. D’année en année, les prothèses auditives sont devenues de plus en plus petites et, parallèlement, leurs performances se sont améliorées.

De plus, les prothèses auditives actuelles peuvent être réglées en fonction du trouble précis de son porteur. Elles peuvent également filtrer les bruits parasites de son environnent sonore.

À noter que le mot « prothèse » faisant penser à un appareil disgracieux, les fabricants préfèrent parler d’« aide auditive ».

Des modèles de prothèse auditive révolutionnaires

Le traditionnel contour d’oreille consiste en un petit boitier qui se place derrière le pavillon. Ce boîtier est relié par un fil à un petit élément qui se place dans le conduit auditif.

Plus discret que le contour d’oreille et, en conséquence, plus esthétique, l’intra-auriculaire se place à l’intérieur du conduit auditif. Il n’est pas adapté à toutes les difficultés d’audition.

Les open sont plus petits que les contours d’oreilles et plus performants. Leur nom vient du fait qu’ils n’obstruent pas totalement le conduit auditif permettant une sonorité plus naturelle.

Un marketing de plus en plus offensif

Longtemps discrets sur le marché, les revendeurs de prothèses auditives ont entrepris des campagnes de communication accrocheuses destinées à capter une nouvelle clientèle. Leur démarche joue sur la technique de « manipulation de l’engagement » telle que définie par Robert Joule.

Des annonces diffusées par différents supports (presse,distribution dans les boîtes-aux-lettres, télévision…) invitent à un essai gratuit pour le plus miniaturisé de leurs appareils. Les personnes hésitant depuis longtemps à cause du caractère disgracieux et onéreux des prothèses auditives, se laissent tenter.

Arrivées en face du vendeur elles apprennent que l’appareil miniature est réservé à un certain type de déficience auditive extrêmement légère et que l’appareil (bien plus visible) qui leur convient doit être fabriqué en fonction de leur difficulté propre. On leur offre néanmoins de le fabriquer sans obligation d’achat. Sachant qu’il a été fabriqué pour lui, le client, en majorité, n’ose pas refuser l’appareil après l’essayage.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018