Excite

Premiers cheveux blancs

Il faut apprendre à relativiser, surtout lorsqu'on voit sa tête changer. D’un naturel blond, brun ou roux, le cheveu devient blanc avec l’âge. Un âge de raison ou de maturité, les images sont nombreuses. Le mot d’ordre: l’accepter.

Ou pas, c’est selon. L’important est de se sentir bien dans sa peau. Deux alternatives existent, la coloration ou le naturel. Ne pas assumer ces cheveux blancs est souvent le résultat d’une apparition trop rapide de cette couleur (le blanc) qui a tendance à vieillir. Il est donc difficile, à 30 ans, parfois plus tôt, de passer de brune à poivre et sel, puis blanc.

La coloration sert de camouflage, c’est également un prétexte pour se relooker, égayer à nouveau son visage et accessoiriser cette transformation avec lunettes, chapeaux, bonnets ou bandeaux. Nous vous proposons les premiers conseils, adaptables à chaque couleur de cheveux. Certaines ont plus de chance que d’autres, les blondes ou les rousses, à dominante cheveu clair, peuvent encore cacher le cheveu blanc, il se voit très peu parmi les reflets et les balayages. Idée à prendre en compte, si vous avez plus de 40% de cheveux blancs, optez pour la coloration; moins de 30%, un bon shampoing colorant suffit à estomper le poivre et sel.

Du côté des brunes, l’histoire se corse beaucoup plus. Il ne faut pas se voiler la face, le cheveu blanc se voit et les colorations doivent être régulières pour le faire disparaître. Les racines blanches reviennent très souvent, la repousse est inévitable. Sachez que trop de couleurs abîment considérablement votre cuir chevelu, l’option serait d’utiliser une couleur végétale à base de plantes.

Enfin, si vous êtes prêtes à assumer votre visage, cheveu blanc ou pas, restez naturel. N’ayez pas peur de changer de style, affirmez-vous de plus belle et dites-vous que la quarantaine arrive plus tôt et alors!

Photo: ninakan77, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017