Excite

Poils, un retour en force ?

Les poils sont de retour ! Les magasins American Apparel avaient créé la polémique en affichant dans leurs vitrines des mannequins présentant de nombreux poils pubiens très apparents. Dernièrement, c'est Madonna qui s'est affichée sur Instagram avec une longue touffe de poils sous l'aisselle. Madonna étant brune et les poils dans des tons de roux, serait-ce un fake ? A moins qu'elle ne suive les tendances instaurées par Cameron Diaz, Gwyneth Paltrow ou encore Kate Moss, photographiée pour ses 40 ans par le magazine Playboy, le pubis non rasé. Le sourcil, d'ailleurs, n'est plus une fine ligne épilée, retravaillée au crayon. Le sourcil est fourni comme dans les années 80.

Certaines stars ont toujours préféré garder leur poils, à l'instar de Catherine Ringer qui ne semble s'être jamais rasée les aisselles. Après des années imposant un rasage systématique des poils disgracieux, qui ont fait le bonheur des instituts de beauté, des marques d'hygiène proposant rasoirs, épilateurs, afficher ses poils serait la nouvelle tendance mode à suivre. Historiquement, les poils sont toujours revenus au diapason.

Les poils ont la faculté d'être un bon moyen pour ne pas transpirer puisqu'ils neutralisent les odeurs. Ils ont un rôle de protection, notamment contre les irritations. Politique et mode dictent le poil. Ce dernier peut être jugé obscène. Avec un string, il n'est pas du plus bel effet. Le marketing veut provoquer pour imposer d'autres diktats de beauté. Si le poil est de retour, l'imberbe n'a pas dit son dernier mot. Les jeunes adolescentes traquent le moindre poil dès qu'il apparaît. L'épilation fait partie de la routine beauté pour plus de 80% des femmes. Dans l’Islam, l’épilation des aisselles et des parties intimes est fortement conseillée, voire obligatoire.

Les hommes ne sont pas en reste niveau pilosité. En effet, les jeunes se laissent pousser la barbe. Les implants sont également en constante progression.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017