Excite

Piqûre de méduse : que faire ?

Il existe plusieurs variétés de méduses, plus ou moins urticantes. En cas de piqûre mieux vaut savoir comment réagir.

Au bord de la Méditerranée ou de l'Océan Atlantique les vacanciers sont susceptibles un jour ou l'autre d'être confrontés aux méduses.

Aurélia, physalie, méduse voilette plus scientifiquement nommée velelle, pelagia noctiluca… les méduses sont toutes urticantes. Mais leur contact n'est pas mortel ! Ce qui peut être extrêmement préjudiciable aux nageurs est la panique qui risque de s'emparer d'eux s'ils sont piqués par une méduse.

En cas de piqûre de méduse, il est vivement conseillé de garder son calme (facile à dire) et de rejoindre le rivage tranquillement puis de sortir de l'eau.

A l'aide d'un gant, retirer les tentacules éventuellement restées collées à la peau du nageur. Procéder à un rinçage généreux de la zone touchée en utilisant de l'eau de mer uniquement et surtout pas à l'eau douce, minérale ou de source. Il ne faut pas masser l'endroit de la piqûre, ni le frotter car cela risquerait d'activer l'action du venin de la méduse.

Après rinçage à l'eau de mer, il est conseillé de placer du sable humidifié sur la zone touchée puis d'y passer doucement le plat d'une carte bancaire pour débarrasser la surface de la peau des résidus de cnidocystes.

Enfin, le venin perdant son pouvoir sous l'effet de l'augmentation de la température, de l'eau chaude (mais non brûlante) peut être appliquée à l'endroit douloureux. Ce qui aura pour effet de minimiser la douleur occasionnée par la piqûre de méduse.

Il ne reste plus qu'à se rendre dans la pharmacie la plus proche pour demander quelques soins au pharmacien.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018