Excite

Pharmacie de garde : principe, organisation, utilisation du service

Le principe de la pharmacie de garde

L’article L.5125-22 du code de la santé publique oblige toutes les pharmacies, sauf les pharmacies mutualistes, d’une zone donnée à participer à un service de garde et d’urgence. On parle de garde lorsque la pharmacie est ouverte les jours où elle serait normalement fermée : les jours fériés et les dimanches. On parle de service d’urgence lorsque la pharmacie est ouverte exceptionnellement en dehors du créneau horaire traditionnel d’ouverture d’un commerce : la nuit.

Il existe des gardes à volet ouvert. Il s’agit par exemple des dimanches, quand la pharmacie fonctionne comme les jours de la semaine. Lors des gardes à volet fermé, le pharmacien est contacté par la police ou les pompiers. Lui ou la personne habilité à délivrer des médicaments qui le remplace, doivent se trouver en un lieu suffisamment proche pour être là rapidement.

Pour leur sécurité, leur conseil de l’ordre encourage les pharmaciens à créer un guichet destiné à l’accueil des urgences.

L’organisation des gardes de pharmacie

C’est au niveau du département que les syndicats organisent les tableaux de garde. En cas de désaccord ou de mauvais fonctionnement du système établit par les syndicats, le préfet peut intervenir pour le réformer.

Par ailleurs, certaines circonstances peuvent rendre le système de garde inutile, par exemple dans les agglomérations où des pharmacies sont ouvertes 7 jours sur 7 et 24h/24h. Le cas échéant, la situation est légalisée par le préfet.

En outre, tout pharmacien qui ouvre quand ce n’est pas son tour de garde doit prévenir l'organisateur ; il est interdit d'ouvrir pour une partie du service seulement. Tout échange de garde doit être communiqué aux responsables afin qu’ils rectifient le tableau.

Comment joindre la pharmacie de garde ?

Le service de garde est publié par les journaux et est affiché dans les pharmacies. On trouve cette information également au commissariat (17), à la mairie, au SAMU (15) et chez les pompiers (18).

Le service d’urgence est communiqué au public uniquement par le commissariat. La procédure légale veut qu’un agent contacte la pharmacie pour l’autoriser à délivrer les médicaments. En l'occurrence, l’ordonnance à exécuter doit avoir été délivré au cours des heures précédant l’achat des médicaments.

Cette procédure n’est pas appliquée dans les pharmacies qui sont ouvertes 7 jours sur 7 et 24h sur 24h.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018