Excite

Ménopause et relâchement, une désolation

Nombre de femmes pré-ménopausées ou ménopausées se triture l'esprit à cause de leur ventre proéminant et de leur peau relâchée. Ce n'est pas une fatalité.

La ménopause est un mauvais moment à passer pour les femmes… et c'est très long. Dès l'âge de 40 ans pour certaines, 45 ou 50 ans pour d'autres, des modifications insidieuses se remarquent peu à peu. Le corps vit sa vie lui aussi, tout comme les hormones. Et l'âge de la ménopause sonne un jour…

Pour lutter contre ces changements corporels, il faut veiller à conserver une excellente hygiène alimentaire. Mais si l'on s'y colle une fois que la ménopause est installée, c'est plus difficile d'obtenir des résultats probants (mais c'est bien quand même !)… L'idéal est de conserver cette règle de bonne santé toute sa vie durant. Quoiqu'il en soit, dès la quarantaine bien pesée, il faut s'astreindre à augmenter sa ration de légumes et fruits, diminuer les matières grasses animales, éviter les acides gras saturés, privilégier les protéines végétales (le quinoa est parfait), boire de l'eau tout au long de la journée, faire du sport, arrêter la cigarette, l'alcool.

Il faut utiliser tous les produits cosmétiques conçus pour lutter contre les outrages du temps (poétique, mais outrages tout de même !)…Crème ultra hydratante et raffermissante pour cuisses, fesses, ventre relâché, crème stretching pour les seins, et à l'acide hyluraunique pour le visage. Matin et soir, c'est un minimum.

Mais pour le ventre, il faut faire des abdos tous les jours, du vélo, de la marche. Ne pas se lamenter sur son sort, se donner les moyens d'y parvenir, et bien comprendre que le ventre plat après 55 ans, reste une denrée rare. Enfin, le nombril n'étant pas le centre du monde, en trouvant des centres d'intérêt ailleurs, la ménopause passera mieux.

Photo : Michael Cohen (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021