Excite

Lutter contre l'obésité en taxant les sodas ?

La malbouffe, peu de sport, une consommation excessive de boissons sucrées occasionnent de plus en plus de maladies liées à l’obésité chez les Américains. Les conséquences sont alarmantes : maladies cardiaques et dépenses de santé de 147 milliards de dollars par an.

Le plan de relance de l’économie américaine prévoit entre autres des mesures drastiques pour encourager les citoyens à suivre une alimentation plus équilibrée. Et cela passerait par une taxe sur les sodas, emblème de l’Amérique d’aujourd’hui. La révolution des assiettes ne sera pas la seule, les boissons gazeuses sont le prochain cheval de bataille de Barack Obama.

Des lobbys ultra-puissants

Les premières réformes de santé, examinées par le Congrès, permettraient d’offrir plus de repas fournis en fruits et légumes dans les écoles. Tous les distributeurs ne devraient plus contenir de boissons sucrées. La réforme irait plus loin : bannir les télévisions dans les chambres et pratiquer une activité sportive.

Thomas Frieden, président du centre de prévention des maladies souhaite que l’idée d’une taxe sur les sodas soit effective. "Les Américains consomment en moyenne autour de 250 calories de plus par jour qu'il y a 20 ou 30 ans. Sur ces 250 calories, environ 120 sont ingérées sous la forme de sodas et autres boissons ou aliments sucrés".

Cependant, le hic risque de venir de l’industrie alimentaire. Les firmes ne lâcheront pas leurs meilleures ventes : les boissons sucrées représentent la plus grosse partie de leur chiffre d’affaires. Elles se montrent également très perplexes, Coca-Cola en tête : "le consommateur n'est pas prêt actuellement à accepter une taxe sur un aliment de base, comme les boissons non alcoolisées".

Photo : naturavox.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017