Excite

Le lit médicalisé, sa prise en charge

Une personne qui ne peut plus subvenir à ses besoins les plus élémentaires et qui ne peut plus donc se déplacer, peut bénéficier d'un lit médicalisé. La prise en charge d'un lit médicalisé est donc soumise à conditions car ce matériel est onéreux à l'achat et bien souvent, les familles ne peuvent pas faire face à ce genre de dépense.

Le lit médicalisé entre dans la catégorie de l'Hospitalisation à Domicile. Cette dernière peut être de courte ou de longue durée. Un dossier doit être soumis à la Sécurité Sociale qui accordera ou non la prise en charge de cette hospitalisation.

Le dossier doit être demandé et rempli par le médecin traitant ou le médecin hospitalier et ensuite soumis à l'accord du médecin de l'Hospitalisation à Domicile. Il faut en outre résider dans une zone couverte par l'HAD et les conditions de logement seront soumises à la visite de l'assistant social.

Dès accord pour l'Hospitalisation à Domicile, un véritable projet thérapeutique est mis en place. Le lit médicalisé et sa prise en charge sont à hauteur de 65 % par la Sécurité Sociale. Cela peut être à 100 % si la maladie de longue durée est reconnue.

Le lit médicalisé est pris en charge sur présentation de la facture d'achat ou de location. Ce lit doit avoir deux fonctions non manuelles comme la hauteur variable ou le relève buste. Lors de l'achat du lit médicalisé, peuvent être également pris en charge le matelas et le coussin.

Le prix de départ d'un lit médicalisé est aux alentours de 900 €. Les mutuelles peuvent compléter la prise en charge de la Sécurité Sociale. Il suffit donc de bien se renseigner sur sa couverture mutuelle pour ne pas avoir de surprise lors de l'achat ou la location. En effet, sur une somme minimum de 900 €, assurer 35 %, soit plus de 300 € peut se révéler très onéreux lorsque de nombreux frais de santé sont engagés.

Le lit médicalisé et sa prise en charge peuvent être renouvelés tous les cinq ans.

 

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018