Excite

L'implant de cheveux et la chirurgie anti-calvitie

La calvitie est un phénomène qui touche près d'un tiers des hommes après 45 ans et qui en préoccupe presque autant. Heureusement il existe plusieurs méthodes chirurgicales indolores et rapides pour retrouver ses cheveux.

Parmi celles-ci, la greffe de cheveux est celle à laquelle on fait le plus souvent recours. Elle présente l'avantage de ne pas nécessiter d'hospitalisation, ni d'anesthésie générale. Pour la réaliser, on extrait des racines et des follicules pileux depuis une zone donneuse non sujette à la perte de cheveux et on les greffe sur la zone receveuse. Cette opération nécessite cependant plusieurs séances afin d'être réalisée complètement. Il faut en effet compter en moyenne cinq séances pour obtenir le résultat voulu, mais il faudra faire jusqu'à 15 séances dans les cas les plus extrêmes.

Plus rapide, la méthode des lambeaux nécessite une anesthésie locale et doit être effectuée par un chirurgien esthétique qualifié. Pour la réaliser, ce dernier découpe une bande de cuir chevelu, puis la colle sur la zone souhaitée avant d'être suturée. Cette opération se réalise en seulement deux jours.

La réduction de tonsure est une opération moins coûteuse, plus simple et plus rapide. Elle consiste à éliminer la zone chauve en décollant, puis en suturant deux parties chevelues l'une à l'autre.

Enfin, l'implant de cheveux est une méthode légèrement différente. Elle n'entre pas dans le cadre de la chirurgie anti calvitie puisqu'elle consiste simplement à réaliser un implant de cheveux naturels ou synthétiques sur une prothèse que l'on va coller sur le crane. Il s'agit de la méthode de la moins coûteuse, ce qui est un avantage important puisqu'aucune de ces opérations n'est remboursée par la sécurité sociale.

Source photo : Sudhamshu ( www.flickr.com )

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017