Excite

L'hypnose, au secours de bien des maux

En partie basée sur la technique de relaxation, l'hypnose apporte bien-être et permet à de nombreuses personnes d'amoindrir leurs problèmes de santé.

Sans considérer l'hypnose comme remède miracle ou solution à tous les maux quels qu'ils soient, il faut bien reconnaître que ses bienfaits ont conquis de nombreux adeptes, amoindrissant maux, dépendances et angoisses.

L'hypnothérapie clinique est largement utilisée aujourd'hui pour retrouver un certain confort de vie. Les thérapies médicamenteuses ne satisfont que modérément les patients et les mises en garde dernièrement publiées, concernant une liste impressionnante de médicaments, ne sont pas pour redonner confiance dans ce genre de protocole.

Les différentes anxiétés considérées comme étant des maladies de l'âme sont largement atténuées par l'hypnothérapie clinique. Troubles du comportement alimentaire, phobies et troubles émotionnels, troubles obsessionnels compulsifs, addictions, stress, dépression et troubles relationnels mais aussi insomnies, tabagisme… la liste est longue de perturbations psychologiques pouvant être largement prises en charge par l'hypnose.

Pourquoi l'hypnose permet-elle d'obtenir de tels résultats positifs ? Ce sont les ressources intérieures qui sont exploitées en hypnose. Contrairement aux thérapies médicamenteuses, dans l'hypnothérapie la volonté, la compréhension, l'introspection donnent la possibilité au patient de devenir acteur de sa santé. L'état hypnotique concentre l'attention d'un individu tout en laissant libre son état de conscience. Des solutions sont proposées, le patient est simplement orienté.

Avant que soit organisée une hypnothérapie, un premier entretien avec un hypnothérapeute est nécessaire, sauf dans le cas d'un sevrage tabagique. Cet entretien d'une heure est gratuit et permet un échange utile entre spécialiste et patient. Des consultations d'une heure sont programmées d'un commun accord avec le patient pour un coût avoisinant les 70 euros par séance. Pour un sevrage tabagique, le budget à consacrer est d'environ 230 euros.

La restauration du bien-être est également obtenue par simple relaxation, une méthode certes moins directive que l'hypnose, mais qui mène à de bons résultats. C'est l'hypnothérapeute lui-même qui décide des techniques à mettre en œuvre afin de tendre vers un mieux-être réel et durable, et toujours selon l'intensité des troubles présentés par le patient.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018