Excite

Les vertus anti-dessèchement du monoï

Utilisé par les Polynésiens depuis des siècles pour hydrater leur peau et leurs cheveux malmenés par le sel et le soleil, le monoï est une huile de coco dans laquelle on a fait macérer des fleurs de tiaré. En Europe, il est surtout populaire pendant les mois d’été alors qu’il serait utile tout au long de l’année.

Ce n’est pas un produit solaire puisqu’il ne protège pas des rayons UVA et UVB mais il est particulièrement performant pour réhydrater et assouplir la peau après l’exposition au soleil. Il agit de même sur les cheveux lorsque ceux-ci ont subi les attaques du sel ou du chlore.

Mais c’est dommage de limiter l’utilisation de cette huile miraculeuse à la seule belle saison. Tout au long de l’année, il rend la peau souple et satinée dès lors qu’il est appliqué après la douche ou le bain. Il est préférable dans ce cas, de laisser un film humide sur la peau afin que le mélange huile et eau crée une émulsion et pénètre plus facilement.

Ce sont également les cheveux secs et très secs qui peuvent retrouver un second souffle avec le monoï. Là encore, on l’applique sur la chevelure humide en massant doucement pour bien faire pénétrer. Dans le cas de cheveux fins, il est préférable d’en mettre une faible quantité et de rincer ensuite pour ne pas les alourdir. Pour les autres, surtout quand le dessèchement est extrême, il est conseillé de l’appliquer généreusement en masque avant d’enrouler la tête dans une serviette chaude et de le laisser pauser plusieurs heures avant de repasser au shampooing.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021