Excite

Quels sont les symptômes des attaques de panique ?

Une attaque de panique, ou crise d’angoisse, est une crise d’une durée de 10 à 30 minutes pendant laquelle la personne ressent une peur intense, une sensation de malaise et ceci, parfois avec une forte impression qu’elle ne va pas s’en sortir. Voyons quels sont les symptômes des attaques de panique.

Comment reconnaître une attaque de panique ?

Les symptômes des attaques de panique sont nombreux et pour établir un diagnostic, il faut que le sujet présente au moins quatre de ces signes suivants :

  • Palpitations
  • Étourdissement ou vertiges
  • Impression de manquer d’air ou d’étouffer
  • Nausées ou vomissements
  • Picotements ou engourdissements
  • Bouffées de chaleur ou frissons
  • Grande peur de mourir
  • Peur de perdre le contrôle de soi ou impression de devenir fou
  • Sueurs froides
  • Tremblements ou spasmes musculaires
  • Douleur à la poitrine
  • Sensation d’étranglement
  • Impression d’être détachée de soi ou perte du sens de la réalité

Il faut noter que les symptômes des attaques de panique sont suffisamment importants pour laisser croire que la situation est très grave et que le pronostic vital peut être engagé alors qu’en réalité, ce n’est pas le cas. D’un autre côté, le risque de confusion avec une crise d’asthme ou d’un infarctus est assez fréquent surtout lorsqu’il s’agit d’une première crise d’angoisse, vu que certains troubles comme les palpitations, le souffle court et la douleur thoracique sont présents.

Les troubles psychopathologiques associés

Lorsque les attaques de paniques s’aggravent, au point de se transformer en troubles paniques, il n’est pas rare que ceux-ci soient associés à des problèmes psychopathologiques. Toutefois, il est difficile de savoir si c’est le trouble de panique qui entraine ces derniers ou c’est l’inverse. D’après certaines études, les principaux problèmes psychologiques associés aux attaques de panique sont la dépression, la phobie sociale, le trouble d’anxiété généralisé, les troubles obsessionnels compulsifs et le trouble de stress post-traumatique.

Remarque

Il est totalement faux de croire que les problèmes de tétanie et les difficultés respiratoires sont toujours synonymes d’attaque de panique. De nombreuses maladies peuvent présenter les mêmes symptômes que ceux des attaques de panique. C'est le cas pour l’asthme par exemple. Il est donc recommandé de toujours consulter un médecin qui établira un diagnostic.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017