Excite

Les signes que vous êtes plus intelligent que la moyenne

Sans obligatoirement faire passer un test de QI, selon des études, on peut reconnaitre si la personne en face de vous est intelligente ou non. Par rapport à son comportement, à leurs caractéristiques et habitudes. On vous explique tout !

Vous avez fait de la musique

Parmi toutes celles menées depuis le début des années 2000, une étude menée par Schellenberg en 2013 suggère que les enfants brillants sont plus susceptibles de suivre des cours de musique. En d’autres mots, dans le vrai monde, la connaissance de la musique ne fait peut-être qu’améliorer les différences cognitives déjà existantes. En règle générale, les diverses recherches suggèrent que la musique aide à développer l’intelligence de plusieurs manières.

Vous êtes l'ainé(e) de la famille

En Norvège l’année de naissance, l’état de santé et le QI de 250 000 jeunes hommes entre 18 et 19 ans nés entre 1967 et 1976 ont été passé à la loupe. Les résultats ont montré un QI de 103 pour l’aîné comparé à 100 pour le second et 99 pour le troisième enfant. La raison de cette différence même minime, se trouverait dans le niveau d’interaction enfant-parent plus élevé pour le premier.

Vous êtes mince

En 2006, des scientifiques ont fait passer des tests d’intelligence à 2200 adultes sur une période de 5 ans et les résultats suggèrent que moins on a la taille fine, moins on a d’aptitudes cognitives. Une autre étude publiée la même année a découvert que les jeunes de 11 ans qui décrochaient des notes moins élevées aux tests verbaux et non-verbaux étaient plus susceptibles de devenir obèses vers la quarantaine.

Vous avez un chat

Une étude faite en 2014 a démontré que les gens qui préfèrent les chiens sont plus sociables et ceux qui préfèrent les chats ont eu de meilleurs résultats aux tests d'intelligence. Les personnes qui préfèrent les chats sont plus sensibles, plus introvertis, ils restent à la maison pour lire, et le chat n'a pas besoin d'être promené.

Vous avez été allaité(e) étant bébé

En 2007, une étude suggère que les bébés qui ont été allaités pourraient devenir des enfants plus intelligents en grandissant. Dans le cadre de deux études, les chercheurs se sont penchés sur plus de 3000 enfants en Grande-Bretagne et en Nouvelle-Zélande. Les résultats des enfants qui avaient été allaités à un test de QI étaient près de sept points supérieurs à ceux qui ne l’avaient pas été, mais uniquement s’ils avaient une version particulière du gène FADS2 (version du gène présente en parts pratiquement égales chez les enfants allaités et les autres).

Vous êtes gaucher(e)

Les chercheurs associent le fait d'être gaucher avec le fait d'avoir des "pensées divergentes", une forme de créativité qui vous permet d'avoir des idées originales rapidement. Par exemple, les gauchers sont plus aptes à assembler deux objets de façon originale pour en créer un troisième. Ils sont aussi meilleurs pour former des listes de mots dans plein de catégories alternatives.

Vous êtes grand(e)

En 2008 l’université de Princeton démontrait que les enfants de grande taille obtenaient un meilleur score aux test de QI alors que les adultes de grande taille semblent gagner plus d’argent.

Vous ne fumez pas

En 2010, une étude israélienne a comparé le QI de 20 000 hommes qui fumaient ou non. Les résultats ont été assez saisissants : Les fumeurs de 18 à 21 ans avaient un QI de 94, et les non-fumeurs du même âge un QI de 101. Et ceux qui fumaient plus d'un paquet par jour avaient un QI de 90.

Vous êtes drôle

Après avoir mesurer les capacités de raisonnement abstrait mais aussi d’intelligence verbale de 400 étudiants, il leur a été demandé d’inventer les sous-titres de différents cartoons New-Yorkais. Sans surprise les étudiants classés comme étant les plus intelligents étaient aussi les plus drôles !

Vous vous inquiétez beaucoup

Un grand nombre d'études suggère que les personnes anxieuses sont peut-être plus intelligents que les autres de manières diverses. Lors d’une étude récente, il a été demandé à 126 étudiants de premier cycle universitaire de remplir des questionnaires dans lesquels ils devaient indiquer s’ils se faisaient du souci. Ils ont aussi indiqué à quelle fréquence ils se laissaient aller à ruminer ou à penser à des situations qui les obsèdent. Les résultats ont démontrés que les gens qui ont tendance à se faire du souci et à ressasser les mêmes idées obtenaient de meilleurs résultats aux tests d’intelligence verbale.

Vous buvez souvent de l'alcool

Le psychologue évolutionniste Satoshi Kanazawa et ses collègues ont découvert que les adultes qui obtenaient de meilleurs résultats aux tests de QI à l’enfance ou à l’adolescence buvaient plus d’alcool, plus souvent, une fois rendus à l’âge adulte que ceux qui avaient obtenus de moins bons résultats.

Vous avez appris à lire tôt

Pour finir, en 2012, 2 000 paires de jumeaux nés en Grande-Bretagne ont été étudiés pour découvrir que celui des deux qui avait appris à lire le plus tôt était également celui qui obtenait les meilleurs scores aux tests d’intelligence. En effet, la lecture développerait à la fois les capacités de communication verbale et non verbale.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020