Excite

Les jeux vidéo, un traitement pour les victimes d’AVC

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une affection vasculaire qui touche le cerveau en quelques minutes. Il peut être dû à un ramollissement cérébral ou à une hémorragie du cerveau ou des méninges. Elle peut provoquer des troubles de la parole, une cécité partielle, une hémiplégie, une paralysie du visage, de l’hypertension et éventuellement des crises d’épilepsie. Autant dire que lorsque l’on survit à un AVC, tout n’est pas encore gagné.

Selon une étude réalisée par le professeur Mindy Levin du département de Physiothérapie et d'ergothérapie de l’University McGill à Montréal, 55 à 75% des personnes victimes de ce type d’attaque ont des problèmes de motricité et de coordination. Avec un échantillon de patients entre 26 et 88 ans, l’utilisation de technologies virtuelles ont donné des améliorations de 15% pour la coordination et de 20% pour la fonction motrice du bras affecté par l’attaque. L’une des conclusions est que les patients travaillent de manière plus intense et créative grâce aux jeux vidéo. Cela est dû non seulement aux efforts à fournir mais également au plaisir qu’ils ont à jouer.

Ce n’est pas la première fois que les technologies virtuelles sont utilisées comme thérapie. De nombreux exemples montrent qu’elles sont d’un grand secours pour soigner les personnes victimes d’accident physique qui ont subi des traumatismes émotionnels importants. C’est le cas notamment des survivants du World Trade Center, d’accidentés de la route mais également pour le traitement de phobie handicapante.

Source Photo : Nicolas Nova (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018