Excite

Les IVG en augmentation

Les femmes ont décidé de ne plus faire confiance aux contraceptifs oraux sur le marché. Enceintes et ne voulant pas d'enfant, elles recourent de plus en plus à l'Interruption Volontaire de Grossesse, l'IVG.

L'IVG a été une grande victoire pour les femmes. Elle permet de ne pas mettre au monde un enfant non désiré, issu d'un viol ou même pouvant présenter des malformations amenant le décès. La contraception, sous toute ses formes, avait permis à l'IVG de reculer, d'être la dernière solution pour une grossesse non désirée. Pendant dix ans, l'interruption volontaire de grossesse avait des chiffres stables. Mais en 2013, le nombre des avortements a augmenté de près de 5%, selon les chiffres publiés par la Direction des études et statistiques du ministère de la Santé (Drees). Cela semble dû aux derniers scandales concernant les pilules des 3ème et 4ème génération, accusées d'augmenter les risques de thromboses et d'embolies. De plus, elles ne seraient plus remboursées. L'Europe a obligé la France a remettre sur le marché la pilule Diane 35.

Les gynécologues et le Planning Familial sont forcément mécontents de cette augmentation. Le bilan est de 207 000 IVG et quelques 10 000 avortements supplémentaires. Ces chiffres, alarmants, sont toutefois provisoires. La réalité démontre cette hausse. Les gynécologues avaient tiré la sonnette d'alarme dès le début de 2013. Le risque était de voir resurgir le pill scare, la peur de la pilule, qui a vu l'augmentation de 13 % des avortements en Grande-Bretagne en 1995.

Les IVG, centre de tous les débats ces derniers mois, ont touché les femmes les moins concernées. Les femmes doivent pouvoir choisir leur contraceptif en toute quiétude et connaissance de cause. Elles doivent également pouvoir avoir recours à l'interruption volontaire de grossesse, si elles le désirent. Mais territorialement, les inégalités sont bel et bien là. Il manque toujours des structures pour les accueillir dans le délai de quatorze semaines de grossesse, obligeant certaines femmes à avorter en Grande-Bretagne ou en Hollande.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017