Excite

Les femmes et l'alcool

Boire de l'alcool n'est plus dévolu aux hommes. Les femmes en consomment également, et quelquefois en grandes quantités. Mais les femmes sont plus vulnérables face aux méfaits de l'alcool sur la santé.

L'alcool concerne toutes les tranches d'âge, aussi bien les hommes que les femmes. Très jeunes, celles-ci en consomment. Souvent, à partir du collège mais les années lycée voient de nombreuses jeunes filles boire. Pour faire comme les amis ? Pour être invitées à des fêtes ? Si encore leur consommation d'alcool était couplée à la prise d'aliments. Ce n'est pas le cas. Les hospitalisations pour coma éthylique sont nombreuses. Sur un cerveau, encore en pleine construction, les substances illicites et notamment l'alcool peuvent provoquer des dommages irrémédiables.

3 méthodes pour arrêter de boire.

Pourquoi les femmes sont plus vulnérables face aux méfaits de l'alcool ? Il existe des différences psychologiques entre les hommes et les femmes qui pourraient les expliquer. Les femmes tiennent moins l'alcool que les hommes, elle ont également des habitudes de consommation différentes et ne boivent pas pour les mêmes raisons. En buvant, jusqu'à en perdre le contrôle ou en privilégiant des alcools forts, les risques sont plus élevés face à la dépendance ou à l'exposition de certains cancers.

En chiffres, 50% des femmes alcooliques ont fait au moins une tentative de suicide. Les femmes boiraient car elles sont plus vulnérables face à l'anxiété, la dépression, la solitude. Cela concerne la tranche d'âge 35-49 ans, les célibataires et les divorcées. Le taux d'alcoolémie est plus élevé chez la femme. En effet sa masse musculaire est plus faible. Le risque d'addiction chez la femme est de trois verres. La cirrhose peut apparaître chez elle en dix ans de consommation excessive. Le cerveau serait également endommagé plus rapidement.

Afin d'inverser cette tendance de l'alcool au féminin, les maux physiques, psychologiques doivent être soignés. Les associations sont à l'écoute. Les centres de désintoxication proposent sevrage et réhabilitation. L'Etat, avec des spots publicitaires, prend cette dépendance au sérieux.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017