Excite

Les émotions sont-elles contagieuses ?

La notion de contagion émotionnelle démontre que les émotions positives comme la joie, et négatives comme la tristesse passent facilement d'une personne à l'autre souvent sans qu'elles le réalisent. Il y a des jours, par exemple, où vous êtes d'une humeur grandiose et que tout le monde autour de vous fait votre bonheur. Au contraire des jours plus maussade, votre entourage vous déprime encore plus. Ceci est bel et bien ce que les études appellent la contagion émotionnelle ou contagion affective.

La définition sur Wikipédia informe que ce terme de contagion émotionnelle est le transfert des émotions d'une personne émettrice à une personne réceptrice. Elle doit être distinguée de la sympathie et de l'empathie. Différents facteurs influent sur l'intensité de celle-ci, principalement l'intensité avec laquelle les émotions sont exprimées, mais aussi l'attention et l'importance accordée par le récepteur.

Durant une conversation, nous imitons inconsciemment les expressions faciales, la posture, le langage corporel ainsi que le ton et le rythme de discours de l'autre personne. En clair, plus une personne est expressive et sincère, plus ses émotions auront tendance à être perçues et imitées malgré nous.

Dans le livre Cultiver l’Intelligence Relationnelle par Daniel Goleman, cela passe la route basse du cerveau. Celle qui fonctionne de façon programmée, sans effort et à une vitesse incroyable. L’amygdale repère les signes de la peur (par exemple) sur le visage de l'interlocuteur en quelques millièmes de secondes seulement ! Les scientifiques ont découvert en 1992 l’existence de neurones miroirs qui ont pour fonction de nous faire ressentir ce que les personnes de notre environnement ressentent elles-mêmes. Ainsi une personne qui voit quelqu’un grimacer quand on lui fait une piqûre, ressentira en elle-même cette douleur, pour ne citer qu'un exemple. Qui n'a jamais eu mal pour un acteur lorsqu'il était blessé dans un film ? Cela fonctionne exactement de cette façon.

Selon des chercheurs, le niveau de synchronisation émotionnelle dépend également partiellement du niveau d'intimité et d'investissement émotionnel dans la relation entre deux individus. Ainsi les gens vivant sous le même toit sont particulièrement susceptibles de synchroniser leur humeur. Certaines personnes, plus expressives, ont d'avantage tendance à transmettre aux autres leurs humeurs, certaines, ayant une plus grande réactivité physiologique (par exemple un rythme cardiaque accéléré lorsque nerveuses), ont plus tendance à devenir envahies par les humeurs des autres. Parfois, les gens peuvent se laisser influencer d'avantage par les émotions positives et passer par-dessus les négatives. Certains psychologues toutefois soupçonnent que les émotions négatives soient plus contagieuses que les positives.

Il est toutefois plus amusant de rire que de pleurer ensemble, non ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021