Excite

Le médicament de la débauche

Incroyable et pourtant vrai! Un homme poursuit en justice plusieurs personnes du corps médical pour un médicament qui l’a rendu dépendant au jeu et au sexe.

Nouveau scandale en matière de santé. Un homme français de 52 ans, répondant au nom de Didier Jambart, accuse le laboratoire pharmaceutique américain GlaxoSmithKline et son neurologue d’être responsables de son addiction au jeu et au sexe. En cause? Le médicament Requip qu’il a pris entre 2003 et 2005.

Didier Jambart souffre depuis plusieurs années de la maladie de Parkinson. Pour le soigner, son neurologue lui prescrit Requip, un médicament aux effets secondaires dévastateurs. L’homme a ainsi développé d’étranges comportements, Didier Jambart devenait tour à tour exhibitionniste ou homosexuel, gagné par une ‘hypersexualité’ anormale. Il jouait également beaucoup d’argent dans des jeux de hasard en ligne ou au casino.

Ce que reproche très clairement Didier Jambart au médecin et au laboratoire est de ne pas lui avoir fait part des effets indésirables de ce médicament. Des effets tels que ce père de famille s’est d’abord ruiné puis endetté à cause des jeux d’argent. Didier Jambart, ancien conseiller municipal, réclame 450 000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral et économique.

Photo: topnews et terrafemina

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017