Excite

Le contraceptif pour les pays pauvres

Afin de réguler les naissances dans les pays en voie de développement, pauvres, le laboratoire Pfizer met en vente un contraceptif injectable à bas prix.

Les femmes défavorisées de 69 pays pourront contrôler leur corps et donner naissance à des enfants si elles le souhaitent et quand elles le veulent. Le laboratoire Pfizer a annoncé la mise en vente d'un contraceptif injectable à bas prix. Le Sayana Press est administré en une injection. Cela évite les problèmes liés aux seringues et permet ainsi aux personnels de santé de distribuer directement au domicile des femmes ce contraceptif. Pour les femmes, cela permet de programmer leurs grossesses, d'y survivre ainsi qu'à l'accouchement et surtout de mettre au monde des enfants en meilleure santé. Pendant 13 semaines, il n'y aura pas d'ovulation. L'efficacité du produit est élevée.

Comment parler de contraception à un adolescent.

Pour rappel, 200 millions de femmes dans le monde n'ont pas accès à la contraception même si elles le souhaitent. 75 millions de grossesses non désirées ont été recensées dans ces pays. La vie de la mère et de l'enfant sont donc mis en danger. Cette planification familiale permettrait d'éviter 100 000 décès de femmes par an. Il s'agit de la première cause de mortalité chez les 15-19 ans dans les pays pauvres, selon l'association Save the Children.

La fondation Gates et la Children's Investment Fund Foundation sont partie prenante de cette petite révolution de contraception low cost. En effet, la distribution sera efficace et quasi gratuite. La dose de Sayana Press sera vendue un dollar aux organismes d'aide. Le Burkina Fasso a déjà lancé le programme. Trois autres pays d'Afrique vont suivre comme l'Ouganda, le Niger et le Sénégal, avant d'être généralisé dans d'autres pays.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017