Excite

Qu’est-ce-que le cancer du col de l’utérus ?

Le cancer du col de l'utérus est aujourd'hui encore l'un des plus meurtriers dans le monde. Et pourtant, dans certains pays comme en France, il est désormais possible de le dépister très tôt, voire même de le prévenir. Qu'est-ce que le cancer du col de l'utérus ? La vaccination, le dépistage, les causes, les symptômes et les traitements, vous saurez tout sur ce cancer.

Le cancer du col de l'utérus: qu'est-ce que c'est ?

Le cancer du col de l'utérus se développe à partir des cellules de la muqueuse qui se situe dans la partie inférieure et étroite de l'utérus. C'est la partie qui relie l'utérus au vagin.

Les facteurs de risque

Parmi les facteurs de risque d'un cancer utérin figurent les rapports sexuels précoces ou avec de multiples partenaires mais aussi le tabagisme. L'absence de visites régulières chez le(la) gynécologue et des jeunes filles pas assez sensibilisées sur le sujet n'arrangent rien.

La principale cause d'un cancer du col de l'utérus est l'infection par des Papillomavirus humains (dits aussi virus HPV). 80% des femmes ayant une vie sexuelle active rencontrent ces virus au cours de leur vie. Dans bon nombre de cas, les Papillomavirus disparaissent naturellement, chassés par notre organisme mais parfois ils peuvent se nicher sur le col utérin et créer des lésions précancéreuses.

Les symptômes

Difficile de déceler un cancer du col de l'utérus sans pratiquer d'examen médical: les symptômes ne sont pas toujours évidents. Des petits saignements entre les périodes de règles ou au moment des rapports sexuels, des pertes anormales de couleur brunâtre ou encore des douleurs répétées dans le bas-ventre peuvent être les signes d'un cancer utérin mais pas nécessairement. Ces signes peuvent également avoir d'autres explications qu'un cancer.

Le dépistage

Le dépistage chez un(e) gynécologue est donc un acte essentiel à ne pas négliger. Tous les 2-3 ans, un frottis cervico-utérin doit être réalisé à partir de l'âge de 25 ans. Si un frottis ne présente pas de bons résultats, l'analyse peut être complétée par une colposcopie puis par une biopsie. Tous ces examens permettent de déterminer l'étendue et le degré d'avancement de la maladie, en cas de cancer.

La vaccination

La vaccination contre les Papillomavirus est un acte d'ordre préventif qui s'adresse à toutes les jeunes filles de 14 ans qui n'ont encore jamais eu de rapport sexuel. Les vaccins réduisent fortement le risque de développer un jour un cancer utérin mais ne l'évitent pas à 100% et surtout ils ne protègent pas contre toutes les autres infections sexuellement transmissibles.

Les traitements

S'il a été détecté, le cancer du col de l'utérus doit être traité. Les traitements varient selon la gravité des lésions. Cela peut aller du laser (destruction des cellules par la chaleur), à la cryothérapie (destruction des cellules par le froid) en allant jusqu'à la conisation chirurgicale (enlever un petit bout de col) ou à l'hystérectomie (ablation de l'utérus) selon les cas. Chez les femmes n'ayant jamais eu d'enfants ou chez les jeunes patientes, l'hystérectomie n'est souvent pas envisagée. En présence d'un cancer invasif, la chimiothérapie peut être proposée de même que la radiothérapie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018