Excite

Le Botox rend-il dépressif ?

L'injection de Botox, ce produit utilisé pour atténuer les rides, pourrait entrainer des formes de dépression. C'est du moins ce que révèle une étude réalisée par des scientifiques de l'université de Cardiff. Le traitement, qui contribue à paralyser certains muscles faciaux, empêche les patients de sourire correctement. Les neurotransmetteurs qui signalent habituellement au cerveau que nous sommes heureux sont alors bloqués.

« Nos expressions agissent sur nos émotions. Nous sourions parce que nous sommes heureux mais sourire nous rend aussi heureux » explique le Dr Lewis, qui encourage les femmes à assumer leurs rides et à sourire en toute liberté. Ainsi, en bloquant les muscles du visage, le Botox bloque aussi les signaux nerveux que l'on envoie à notre cerveau quand on sourit. Ce qui finit par nous rendre dépressif.

Les femmes qui font des injections de Botox pour effacer rides et patte d’oie sont persuadées que la disparition de leurs rides boostera leur moral. Or, les injections de Botox auraient l’effet inverse et plongeraient les femmes qui y ont recours trop souvent dans une forme de dépression.

Injectée dans les rides du front ou celles du contour de l’œil, la toxine botulique, plus connue sous le nom de botox, paralyse en quelques heures tous les muscles faciaux. C’est ce qui donne l’effet « peau lisse » tant attendu. Mais la toxine ne se contente pas de paralyser les muscles. Elle bloque aussi la libération du neurotransmetteur qui signale à notre cerveau que nous sommes en train de sourire. Faute de recevoir ces signaux, notre cerveau nous plonge dans une sorte d’état dépressif.

Selon le Dr Lewis, les femmes qui ont traité leurs rides du lion (les deux rides verticales entre les sourcils) ont été beaucoup moins affectées par cette baisse de moral. « Au contraire, après traitement elles reconnaissent être de meilleure humeur car elles ne peuvent plus, physiquement, être renfrognées ». En revanche, celles qui ont traité les rides d’amertume (les rides qui partent du coin de la bouche) ont été plus déprimées car elles ne pouvaient plus sourire.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017