Excite

L'allergie au pollen : attention la saison commence

Le printemps s'annonce avec l'arrivée du pollen. Dès que le soleil et la chaleur sont présents, le pollen aussi si la pluie s'arrête assez longtemps. La période du phénomène diffère entre le sud et le nord de ce fait. L'allergie au pollen ou "rhume des foins" ou pollinose s'étendra ensuite sur deux mois.

Tous les pollens ne sont pas allergisants. Pour provoquer des symptômes d'allergie, il est indispensable que les grains des pollens arrivent sur les muqueuses respiratoires de l'homme. Les pollens sont libérés par les plantes dans l'atmosphère, pour permettre la fécondation. La pollinisation correspond au transport du grain de pollen sur le stigmate de fleur femelle. Seules les plantes anémophiles disséminent les grains de pollens par le vent alors que les plantes entomophiles nécessitent l'intervention d'un insecte pour assurer leur fécondation en transférant le pollen de la fleur mâle d'origine à la fleur femelle réceptrice. Les pollens allergisants sont émis par des plantes (arbres et herbacées) anémophiles. Pour être allergisant, un grain de pollen doit disposer de substances (protéines ou glycoprotéines) reconnues comme immunologiquement néfastes pour un individu donné. Les pollens transportés par les insectes, appelés entémophiles, jouent un rôle secondaire dans le déclenchement des allergies. En période de pollinisation, les grains de pollen sont émis en très grande quantité car la probabilité d'atteindre la fleur femelle est très faible. Les symptômes de l'allergie au pollen sont multiples: rhinites, crises d'éternuements, écoulement souvent abondant et obstruction nasale; conjonctivites avec larmoiement, démangeaisons; toux, oppression thoracique ou respiration sifflante, asthme, avec diminution du souffle; fatigue, maux de tête, manque de concentration ou d'attention lié à un sommeil perturbé par la rhinite; manifestations cutanées avec aggravation de certains eczémas, plus rarement oedèmes et urticaires; démengeaisons dans la gorge, le palais et, parfois, dans les oreilles.

Que faire pour mieux vivre au quotidien?

Il est recommandé de se rincer les cheveux le soir avant de se coucher, d'aérer sa chambre tôt le matin, de porter des lunettes de soleil et un chapeau, d'éviter de fumer et d’aller à la piscine, de rouler vitres fermées en voiture et de faire sécher son linge à l’intérieur. Pour guérir d’une allergie au pollen, le traitement de fond est une désensibilisation. Cela consiste à ingérer des extraits de pollen sous forme de gouttes que l’on fait fondre sous la langue pour réhabituer progressivement l’organisme à tolérer le pollen. Consultez votre médecin si les symptômes persistent.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017