Excite

L'alimentation impliquée dans 1 cancer sur 5

Le cancer est toujours au centre de bon nombre de recherches scientifiques et l'on découvre encore aujourd'hui que l'homme a un rôle à jouer dans sa prévention.

C'est ainsi que l'on est à-même de pouvoir affirmer aujourd'hui que 1 cancer sur 5 est lié de près à l'alimentation. L'on savait déjà qu'un tiers des cancers avaient pour responsable le tabac et que les cancers hormonaux représentent 1/3 de la totalité des cancers relevés sur la population.

Quelle est la bonne attitude à avoir face à la nourriture ? Favoriser autant que faire se peut les aliments sains, c'est-à-dire capables de ne pas polluer l'organisme et aptes à lui apporter acides aminés, minéraux, vitamines et autres oligo-éléments.

Il faut avouer qu'il y a de quoi y perdre son latin lorsqu'hier encore le saumon et la cuisson au wok (pour ne citer qu'eux) étaient préconisés comme aliment et mode de cuisson jouant en faveur de la lutte contre le cancer, et qu'à l'heure actuelle un cancérologue semble déclarer qu'ils seraient cancérigènes.

Quoiqu'il en soit, l'on sait de source sûre qu'un aliment pris exceptionnellement, même potentiellement peu conseillé, ne pourra à lui seul représenter un danger pour la santé dans la mesure où il n'est consommé que de façon très occasionnelle (comme les fritures par exemple). Si en parallèle, l'accent est mis sur les aliments protecteurs, il y a de fortes chances de pouvoir protéger son organisme contre les différentes formes de cancers trouvant leur origine dans l'alimentation.

A ce propos, l'Agence de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation a tenu à insister sur le fait que l'aliment miracle n'existe pas en tant que tel. Le bon sens reste le meilleur allié, et c'est la diversité de la nourriture qui permet de lutter à moyen et long terme contre les risques de développer bien des formes de cancers.

Enfin, rappelons que plus de 350 000 nouveaux cas de cancers ont été déclarés en 2010 et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prévoit un doublement du nombre des cancers d'ici à 2030. Le cancer coûte chaque année plus de 35 milliards d'euros à la collectivité : prévention, soins, indemnités journalières, perte de productivité…

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018