Excite

La propolis nous veut du bien

Propolis vient du grec et signifie qui protège la cité. Dans le cas présent, ce serait plutôt la ruche. Elle est constituée des propres sécrétions des abeilles mélangées à des fragments d’écorces de conifères et de bourgeons d’arbre comme le peuplier. Il en ressort une résine végétale particulièrement utile pour réparer et assainir la ruche. Pour les humains, ce sera particulièrement intéressant pour les maladies respiratoires ou les maladies de peau.

Une colonie produit 100 à 300 grammes de propolis par an et celle-ci peut être récoltée sur les cadres des ruches. Si on peut la consommer telle quelle, on la prend généralement sous forme d’extrait, de teinture-mère, de baume ou de cachet, voire comme ingrédient de pastilles au miel.

Sa principale qualité est d’être anti-infectieuse. En usage interne, elle sera utilisée pour les maladies du système respiratoire depuis le banal petit rhume jusqu’aux angines, bronchites, sinusites et autres otites. On la retrouvera aussi pour soigner d’autres infections de l'appareil digestif. En usage externe, sa teinture-mère sera particulièrement efficace pour accélérer la cicatrisation des plaies. Enfin, elle pourra aussi soulager les problèmes de peau comme l'acné ou les mycoses.

Pour les états de fatigue passager dus notamment au changement de saison, prendre de la propolis en cure de quelques semaines peut là encore se révéler efficace. Plusieurs marques de parapharmacie biologique proposent des gammes complètes de produit : AbeilleStore.com, Biogelule.com ou Arka Pharma.

Source Photo : MikeBehnken (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018