Excite

La phobie des pores : porexia

Un nouveau critère de beauté a fait son apparition, c'est la porexia, la combinaison des termes pore et anorexie qui signifie la phobie des pores. Les femmes n'hésitent pas à souffrir pour être plus belles encore.

De nombreuses femmes ont décidé de passer au crible leurs pores, en faisant une obsession de plus en plus intense. Elles peuvent les juger trop gros, trop apparents. Pour les masquer, ces femmes n'hésitent pas à utiliser tous les moyens mis à disposition, pas toujours les plus sérieux. Les dermatologistes anglais ont créé le mot porexia décrivant l'obsession, presque maladive, de ces femmes pour la taille de leurs pores.

L'Oréal Paris a commandé une étude beauté, dirigée par Harris Poll, pour le Daily Mail, sur 2 000 femmes. Nombreuses sont celles à déclarer à souffrir de cette phobie. 14% des sondées trouvent que leurs pores sont une réelle préoccupation. 1/3 de ces femmes les acceptent moins que les rides. 21% ont avoué qu'elles commencent à s'intéresser à la taille de leurs pores entre 15 et 20 ans.

Pour que ces pores ne soient plus visibles, 23% des femmes déclarent vouloir ne plus toucher à une goutte d'alcool pendant une année. Encore plus loufoque, 17% seraient prêtes à se détacher de tous les réseaux sociaux pour qu'ils disparaissent. Encore mieux, ne plus s'épiler les jambes pour 11% des femmes permettraient de diminuer les pores. Nombreuses sont celles à ne pas se prendre en photos, notamment les selfies, très à la mode en ce moment, et à utiliser les logiciels pour retoucher leurs photos.

Les pores sont pourtant naturels. Leur taille est une question de génétique et non de soins régulateurs de sébum qui évitent leur dilatation. Chaque personne dispose de 5 millions de pores sur le corps entier, dont 20 000 sur le visage.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017