Excite

La maladie mentale, largement méconnue

La maladie mentale est encore bien inconnue du grand public et fait l'objet d'idées fausses. Il en découle souvent une exclusion des personnes en souffrant. C'est une maladie encore tabou en France. Le fait de ne pas en parler aussi fréquemment que d'autres maladies, lui confère une part de mystère. Existe-t-il plusieurs degrés dans la maladie mentale ?

Une maladie mentale affecte le comportement de la personne atteinte. Aujourd'hui encore elle fait peur et les personnes qui en souffrent se retrouvent dans une solitude fort préjudiciable. La méconnaissance de la maladie mentale fait que l'on a tendance à tout englober dans la simple expression "maladie mentale".

Le handicap mental comprend les degrés suivants :

  • L'intelligence déficiente
  • Le retard mental
  • Le handicap mental
  • La déficience mentale

La déficience mentale implique à la fois un retard mental extrême et une incapacité à s'adapter.

Concernant la maladie mentale, elle est plus de l'ordre de la maladie psychique. Quoiqu'il en soit, on retrouve une large connotation péjorative lorsque l'on évoque la maladie mentale et le handicap mental. Il est en tout cas évident que des dilemmes subsistent quant à sa définition.

Des pays comme le Canada ou la Suisse ont une autre approche de la maladie mentale. Le sujet est amplement développé, analysé, l'information est grandement transmise au grand public. Pour information, le Canada organisera, les 29 et 30 Mars 2012, un colloque sur la santé mentale des jeunes adultes, sur les solutions à mettre en place pour leur accompagnement, les soins et services. Ce colloque permettra également d'entrevoir où en est la Recherche dans ce domaine.

Ce qui préoccupe considérablement les pouvoirs publics et les professionnels de la Santé est la santé mentale des personnes âgées. Quel que soit le pays concerné, la maladie d'Alzheimer inquiète, et l'augmentation de la durée de la vie n'est – hélas – pas faite pour arranger les choses.

Les idées reçues ont la vie dure

La maladie mentale englobe d'autres manifestations contre lesquelles on ne dispose pas encore de traitement probant.

La schizophrénie qui se manifeste par des délires paranoïaques, et autres dysfonctionnements qu'ils soient comportementaux, cognitifs ou sociaux. Bien que la schizophrénie ne soit pas la seule maladie mentale, elle est certainement celle pour laquelle il existe le plus d'idées reçues. Pour exemple, à peine plus de 0,2 % de personnes souffrant de schizophrénie sont dangereuses pour les autres. Or, le grand public reste convaincu que près de 70 % des schizophrènes représentent un danger pour autrui… Méconnaissance quand tu nous tiens !

Aujourd'hui, la maladie mentale touche plus de vingt pour cent de Français. Il s'agit d'un Français sur cinq qui subira à un moment de sa vie l'incompréhension et le rejet de son entourage familial, amical et professionnel.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017