Excite

La lipolyse interdite en France

La lipolyse, présentée comme une technique de lutte contre la cellulite alternative sans intervention chirurgicale à la liposuccion, est désormais interdite en France. La cause ? De nombreuses plaintes des patients qui ont fait état d’effets secondaires graves.

Sous le nom de lipolyse ou de lipodissolution, on retrouve deux types de techniques de lutte contre la cellulite. Le premier est dit invasif puisqu’il s’agit d’agir au niveau de la cellule graisseuse par le biais d’injections d’agents chimiques ou de laser transcutané. Ce traitement est conçu soit pour ‘vider’ la cellule graisseuse de son contenu, soit la détruire. Le deuxième est appelé non invasif, puisqu’il va opérer sur la cellule graisseuse au moyen de lasers, par ultrasons, infrarouges ou par radiofréquence. Il s’agira là encore de détruire ou de vidanger les adipocytes.

Ces deux types de techniques sont considérées comme moins lourdes que la liposuccion, qui nécessite hospitalisation et anesthésie. Elles sont notamment destinées aux cellulites modérées et promettent une vraie amélioration de l’aspect de la peau. Elles peuvent être pratiquées sur le visage, les membres supérieurs et inférieurs et le ventre.

Sauf que devant le nombre de plaintes pour effets secondaires graves, le ministère a demandé une étude auprès de la Haute Autorité de Santé, qui a prouvé que la lipolyse pouvait entraîner de graves séquelles et des traitements médicaux, voire chirurgicaux lourds. Bref, il ne nous reste plus d'autre solution que de faire du sport ou de s'en moquer, comme Kim Kardashian.

Source Photo : Grodt1987 (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021